2015 aura été une année noire pour la truffe de Bourgogne !

Publié le Mis à jour le
Écrit par Muriel Bessard

Si la truffe de Bourgogne est un produit de luxe, il n’a jamais été aussi rare que cette année : 20 fois de récolte que d’habitude. La faute à la sécheresse et à la canicule !

Trufficulteurs, restaurateurs, amateurs de truffes… pour tous le bilan 2015 est catastrophique : avec la sécheresse de cet été, les truffes ne se sont pas développées. Résultat, une production microscopique et des prix qui se sont envolés. 20 fois moins de récolte que d'habitude... et des prix qui s'envolent !

A Noyers-sur-Serein dans l’Yonne, le marché de truffes le plus important de Bourgogne n’a proposé cette année que 3 petits kg de « Tuber Uncinatum », le nom scientifique de la truffe de Bourgogne. D’habitude, c’est 70 kg, comme l'a expliqué Patrice D'Arfeuille, le président du syndicat des trufficulteurs de Bourgogne au micro de France Bleu Bourgogne. 

La conséquence, c’est, évidemment, des prix qui flambent. De 400 euros le kg, en année normale, cette année le kg de truffes de Bourgogne a atteint les 850 euros le kg. Beaucoup de restaurateurs ont donc décidé de ne pas le mettre à leur carte des menus de fêtes pour ne pas proposer des plats trop chers.  Ceux qui en ont fait leur spécialité se sont, eux, adaptés.

durée de la vidéo: 02 min 08
2015 : année noire pour la truffe de Bourgogne ©France 3 Bourgogne


En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.