Coupe de France : Dijon l'emporte 3/2 face à Caen

Publié le Mis à jour le
Écrit par P.R
© Vincent Poyer/DFCO

Le DFCO jouait sur la pelouse du stade Malherbe à Caen pour le compte des 32 es de finale de la Coupe de France. Après les prolongations, Dijon s'est imposé 3/2 et s'est qualifié pour les 16e de finale.

Dijon, deuxième au classement de Ligue 2 se déplaçait à Caen, équipe de Ligue 1, lors des 32e de finale de la Coupe de France. Le DFCO s'est qualifié pour les 16es au terme d'une rencontre très disputée. Les joueurs bourguignons se sont imposés 3/2 au stade Malherbe. 

Courir après le score !

Après 18 minutes de jeu, les hommes d'Olivier Dall'Oglio étaient menés 1/0 alors qu'ils avaient une bonne possession du ballon. C'est le milieu de terrain caennais N'Golo Kanté qui a trouvé la lucarne du gardien dijonnais.

Dijon est revenu au score à la 39e minute du match. Sur un coup franc tiré par Jessy Benet, Diallo, le défenseur du DFCO, égalise de la tête. 1/1 au stade Malherbe.

Juste avant la pause, Jordan Adeoti marque sur une superbe frappe et permet à l'équipe normande de mener 2/1 face aux Dijonnais.
Diony a égalisé pour Dijon à la 80e minute. 2/2 sur la pelouse caennaise alors que le DFCO a couru après le score!


Prolongations

Le temps additionnel s'est achevé. Les prolongations ont été lancées entre Caen et Dijon. Le DFCO qui a pris l'avantage pour la première fois à la 104e minute de jeu. Florent Mollet a marqué alors qu'il venait tout juste de rentrer sur le terrain. Son premier but de la saison.
Score final, 3/2 pour Dijon qui connaîtra son prochain adversaire demain.

Le reportage de Christophe Tarrisse

Intervenant :Olivier Dall'Oglio, entraîneur du DFCO
 

durée de la vidéo: 01 min 40
Coupe de France de football DFCO Dijon - Caen : 3 à 2


 


En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.