Dijon : 1000 origamis ont été confectionnés pour Charlie

L'origami ou comment un bout de papier savamment plié devient un symbole de paix entre les peuples.
L'origami ou comment un bout de papier savamment plié devient un symbole de paix entre les peuples.

"1000 crayons pour Charlie",  c'est le nom d'une initiative qui a eu lieu, ce mardi 13 janvier, sous les halles de Dijon. Pendant la durée du marché un atelier a propose aux passants de réaliser des pliages de papier en formes de crayons.

Par M. Ba

Plier et discuter

Cette initiative avait pour but de rendre hommage aux victimes des attentats et de défendre la liberté d'expression. Mais c’était aussi l’occasion pour les passants d’engager le débat tout en façonnant les crayons. À l'origine de cette initiative, on trouve le club Unesco de Dijon et l'artiste Taki. Ces organisateurs hésitent encore sur la suite de cet atelier. Les origamis seront peut-être adressés à Charlie Hebdo à moins qu’ils ne soient utilisés pour la création d'une œuvre artistique.

L'origami, une "arme" au service de la paix

Au Japon, l'origami est devenu un symbole de paix depuis que Sadako Sasaki, une fillette japonaise atteinte de leucémie à la suite de l’explosion de la bombe atomique d’Hiroshima, avait entrepris de réaliser mille grues en origami. Comme elle est morte avant d’avoir pu achever sa tâche, les élèves de sa classe ont terminé ce qu'elle avait commencé et son histoire a fait de la grue en papier un symbole de la paix.

Sur le même sujet

Les + Lus