Cet article date de plus de 6 ans

Dijon : les policiers municipaux demandent à être armés

La majorité des agents de la police municipale de Dijon a signé une pétition. Ils demandent à la municipalité de pouvoir être armé. Un débat qui refait surface suite aux événements tragiques qui se sont déroulés en France en ce début d'année 2015.
Trois semaines après les attentats qui se sont déroulés à Paris et à Montrouge, où les forces de l'ordre ont été notamment pris pour cible par des terroristes, le débat sur l'armement des agents de la police municipale revient sur le devant de la scène.

Lundi 26 janvier 2015, une pétition a été signée par une large majorité de policiers municipaux dijonnais. Elle a été remise au bureau du Maire. Leur demande est très claire et presque unanime : être équipé d'une arme de poing.

La mairie ne veut pas "réagir à chaud"


Pour l'heure, Alain Millot et son équipe ne souhaitent pas « réagir à chaud », De son côté le syndicat Force Ouvrière estime qu'il y a urgence à donner aux policiers les moyens de se défendre.

Reportage de Sylvain Bouillot et Daniel Waxin avec :
durée de la vidéo: 00 min 32
Dijon : la police municipale doit-elle être armée ?

La semaine dernière, le maire de Chalon-sur-Saône, Gilles Platret, avait annoncé qu'il était favorable à cette mesure. 

En France, on compte 19 479 policiers municipaux, mais seulement 43 % d'entre-eux ont une arme. Les syndicats réclament depuis des années une hausse de cet armement. Le meurtre par Amedy Coulibaly de Clarissa Jean-Philippe, policière municipale à Montrouge, n'a fait que renforcer leurs craintes.



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité