• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Pourquoi la hausse des prix du pétrole réjouit-elle les producteurs de colza ?

© AFP PHOTO / LUDOVIC MARIN
© AFP PHOTO / LUDOVIC MARIN

Les cours européens du colza étaient à la hausse mercredi 15 avril 2015. Cette plante oléagineuse, qui est très cultivée dans le nord de la France et notamment en Bourgogne, suit les prix du pétrole.

Par B.L.


A Londres comme à New York, les prix de l'or noir ont enregistré une hausse, car les investisseurs espèrent une hausse de la demande.

Les prix du colza en ont bénéficié par ricochet, car l'oléagineux sert notamment à la fabrication de biodiesel et ses cours sont donc très sensibles aux fluctuations du pétrole.

Sur Euronext vers 15H00 (13H00 GMT), la tonne de colza gagnait 2,25 euros à 377 euros sur l'échéance de mai, et 1,25 euro sur celle d'août à 362,75 euros. Environ 5.000 lots avaient été échangés.

En France, sur le marché physique, les graines de colza gagnaient un euro. Les tourteaux de colza exportés en prenaient huit.

Quel est le poids du colza en Bourgogne?

En Bourgogne, le colza est la troisième grande culture derrière le blé tendre et les orges. En 2014, environ 170 600 hectares étaient cultivés en colza. La Côte d’Or (164 357 tonnes) et l’Yonne (163 279 tonnes) sont les principaux producteurs, suivis de la Nièvre (64 176 tonnes) et de la Saône-et-Loire (40 315 tonnes).

A noter que 69 % du colza bourguignon est utilisé en France, principalement en Haute-Normandie et en Champagne-Ardenne, par la filière diester.
Le reste est exporté (16%) ou utilisé sur place en Bourgogne (15%).

A lire aussi

Sur le même sujet

Meeting de France : Breitling Jet Team arrive sur le tarmac

Les + Lus