Cet article date de plus de 5 ans

Chalon-sur-Saône : Histoires de migrants au musée Nicéphore Niepce

Membre de l'agence Magnum, le photographe Patrick Zachmann  est l'un des grands témoins de l'actualité de son temps au travers de l'image. Lauréat du Prix Niepce pour son reportage sur les événements de la place Tiennamen en 1989, il expose actuellement à Chalon-sur-Saône au Musée Nicéphore Niepce.
© Patrick Zachmann - Mare, Mater - 14 02 ... 17 05 2015
Mare Mater... La mer, et la mère... La mer que les migrants traversent, et leurs mères qu'ils laissent. Des mères dans la tradition méditerranéenne et orientale.  

Dans tous les cas une séparation. C'est cette histoire, ces histoires, ô combien dramatiques et actuelles, que Patrick Zachmann a choisi de raconter au travers de ses photographies. Deux ans d'enquête d'une rive à l'autre de la Méditerranée, auprès des migrants.
 

C'est l’histoire de la Méditerranée, l’histoire de la mer, l’histoire des mères. Parfois, les fils ne reviennent pas. Parfois, les fils périssent en mer. Et puis il y a aussi le rêve, le fantasme. Le rêve d’une Europe qui ne sera jamais aussi belle, aussi accueillante, aussi riche que vue de l’autre côté.                               Patrick Zachman


C'est l'histoire d'Issam, jeune migrant Algérien rencontré à Marseille...  Celle de Nizar, Tunisien clandestin, venu de Lampedusa, après avoir fait la traversée de la Méditerranée, au péril de sa vie, dans un de ces bateaux surchargés de passagers.
© Patrick Zachman
C'est aussi sa propre histoire familiale reconstruite en filigrane, qui transparaît. Au moment où sa propre mère, juive sépharade, atteinte par la maladie d'Alzheimer, prenait le large d'une certaine manière, Patrick Zachmann a ressenti le besoin de se rapprocher d'elle et de comprendre ses origines.  Une quête personnelle et une enquête par la même occasion. 

Ce projet est le récit entremêlé de mes rapports difficiles avec cette mère dont j’ai voulu très jeune échapper à l’emprise et la traversée de la mer au péril de leur vie de tous ces jeunes migrants qui laissent leur mère folle d’inquiétude sur le rivage de leur enfance. Les passerelles entre ces deux mondes, font écho à une réflexion sur les fondements de mon travail de photographe et de journaliste, sur mes rapports avec le temps et la mémoire, et sur ma quête perpétuelle d’identité. Patrick Zachmann







Interview d'Alexis Azar, médiateur du musée Nicéphore Niepce :

durée de la vidéo: 04 min 05
Interview du médiateur du musée Nicéphore Niepce


Cette exposition a été co-produite avec Magnum Photos dans le cadre de Marseille-Provence 2013, Capitale Européenne de la Culture et Fotografia Europea, Reggio Emilia 2014, elle a reçu le soutien de la société CANSON et du ministère de la Culture et de la Communication. 
© Patrick Zachman
A voir au musée Nicéphore Niepce, à Chalons-sur-Saône jusqu'au 17 Mai 2015

Reportage : Marianne Picoche et Damien Rabeisen
Interview: Alexis Azar - Médiateur 
durée de la vidéo: 02 min 01
Exposition Zachmann - Mare, Mater


Patrick Zachmann - Biographie
Patrick Zachmann (né en 1955) se consacre depuis 1976 à des projets au long cours mettant en lumière la complexité des communautés dont il questionne l’identité, la mémoire et la culture.

Après s’être plongé en 1982 dans l’univers violent de la police et de la mafia napolitaine, il se lance dans un longue réflexion personnelle sur l’identité juive : Enquête d’identité.

En 1989, son reportage sur les événements de la place Tienanmen est largement repris par la presse internationale. Il reçoit le Prix Niépce.

Son travail est celui d’un photographe-voyageur interrogeant les traces de l’Histoire ou en quête d’objets persistants.

Patrick Zachmann est membre de l’agence Magnum
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
expositions photographie art méditerranée société