Bourgogne : le chômage a encore augmenté en mars 2015

Fin mars 2015, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A (sans aucun emploi) inscrits à Pôle emploi s’établit à 77 359 en Bourgogne (soit une hausse de +0,5% par rapport à février 2015). Ce nombre s'élève à 137 195 personnes toutes catégories confondues (A, B, C, D, E). 

Une agence de Pôle Emploi
Une agence de Pôle Emploi © AFP PHOTO PHILIPPE HUGUEN


Les demandeurs d’emploi de catégorie A (c'est-à-dire sans aucun emploi) :

Ils étaient 77 359 en Bourgogne à la fin mars 2015 (+388)Sur un an, la progression atteint +5% (+3 684).
Leur nombre de fluctue entre -0,2% et +1,4% en mars 2015 par rapport à la fin février 2015 :
En Bourgogne, le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A est stable chez les femmes (-0,1%) mais augmente pour les hommes (+1,0%).
Sur un an, l'évolution est plus marquée chez les hommes (+6,4% contre +3,5% chez les femmes).

La proportion de demandeurs d'emploi jeunes et seniors est stable (+0,0% et -0,1%), mais leur nombre augmente chez les adultes (+0,9%).
L’évolution sur un an demeure toujours très différenciée : +2,9% chez les jeunes, +4,9% chez les adultes et +6,6% chez les demandeurs d'emploi âgés de 50 ans et plus.

Une agence de Pôle Emploi
Une agence de Pôle Emploi © AFP PHOTO PHILIPPE HUGUEN


Les demandeurs d’emploi des catégories A, B, C (c'est-à-dire les demandeurs d’emploi sans aucun emploi ou exerçant une activité réduite) :

En Bourgogne, le nombre de demandeurs d’emploi de catégories A, B, C inscrits à Pôle emploi s’établit à 124 001 à fin mars 2015.
Ce nombre affiche une augmentation de +0,9% (+1 134) sur un mois. Sur un an, il progresse de +6,1% (+7 175).

L’évolution mensuelle du nombre de demandeurs d’emploi des catégories A, B, C est positive quel que soit le département et varie entre +0,4% et +1,1% en fonction du département :En Bourgogne, le nombre de demandeurs d'emploi de catégories A, B, C affiche à fin mars 2015 une progression de +0,9% sous l'effet d'une augmentation quasi similaire entre la demande masculine et féminine (+1,0% et +0,8%).
Les écarts sur un an s'avèrent toujours conséquents avec respectivement +6,7% et +5,6%.
La demande évolue dans des proportions différentes selon l'âge :Sur un an, le niveau de la demande d'emploi progresse nettement chez les seniors (+7,1%) et chez les adultes (+6,2%) et plus modérément chez les jeunes (+4,5%).
En Bourgogne, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégories A, B, C depuis 1 an ou plus augmente de 5,3 % sur un an. Le nombre d’inscrits depuis moins d’un an suit la même tendance mais à un rythme plus élevé (+6,8%).

Pour inverser la courbe du chômage, le gouvernement mise sur les contrats aidés et les emplois d'avenir, ainsi que sur le crédit impôt compétitivité.
Pour inverser la courbe du chômage, le gouvernement mise sur les contrats aidés et les emplois d'avenir, ainsi que sur le crédit impôt compétitivité.

Les entrées et sorties de Pôle emploi

En Bourgogne, le flux d’inscriptions à Pôle emploi en catégories A, B, C est en légère diminution comparativement au volume enregistré lors des trois mois précédents (-1,8 %).

Cette situation résulte de mouvements contrastés :
-les fins de contrat à durée déterminée (+1,1%), les démissions (+4,4%) et les premières entrées (+12,0%) augmentent
-les fins de mission d’intérim (-4,7%), les autres licenciements (-5,7%), les licenciements économiques (-7,1%), les reprises d’activité (-10,9 %) et les « autres cas » (-2,1%) diminuent.

Les flux de sorties de catégories A, B, C sont aussi en baisse (-0,7%) au cours des trois derniers mois par rapport aux trois mois précédents.
Les cessations d’inscription pour défaut d’actualisation (-2,9 %) les arrêts de recherche pour maladie (-3,5%) et les « autres cas » (-0,1%) diminuent.
Les radiations administratives (+2,3%), les reprises d’emploi déclarées (+1,0%), les entrées en stage (+1,2%) et les arrêts de recherche d’emploi (+0,3%) progressent.

Les offres collectées par Pôle emploi

Le nombre d'offres d'emploi collectées par Pôle emploi Bourgogne évolue à la hausse (+3,6 %) sur les trois derniers mois par rapport aux trois mois précédents.
Cette évolution résulte d’une progression de :

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi économie