A Dijon, la Cour d'Appel revient sur l'affaire du quartier chalonnais du Stade

Publié le Mis à jour le
Écrit par Michel Gillot .

Un seul des onze condamnés en avril 2014 fait appel. Il s'agit de Saci Benabderrahmane, condamné à 15 ans de réclusion, soit la plus lourde peine. C'est lui qui avait  organisé l'expédition punitive qui devait aboutir à la mort d'un jeune homme le 13 mai 2010, sur fond de trafic de cannabis.


durée de la vidéo: 01 min 19
Le rappel de l'affaire du Stade à Chalon avant le procès en appel

Rappel des faits : le 13 mai 2010, quartier du Stade, à Chalon, un appartement est braqué et un kilo de cannabis et 6000 euros en liquide dérobés..
Karim Ben Cheikh Rejeb, 32 ans, "victime" de ce vol, appelle son fournisseur de drogue à Clichy-sous-Bois. Celui-ci lui envoie une équipe de sept hommes de main.
Arrivé dans le quartier, le gang enlève Naem BenNejma, 23 ans, et son cousin Hamdi Dahech, soupçonnés du braquage. Naem Ben Nejma recevra 6 balles et des coups de marteau. Son cadavre est retrouvé  à Créancey, où il a été jeté près de la sortie d'autoroute de Pouilly-en-Auxois.  Hamdi, blessé, lui, de trois balles, survivra. Il sera retrouvé dans l'yonne, à la sortie de Nitry.

Condamné à la plus lourde peine, 15 ans (contre 10 requis)  Saci Benabderrahmane a donc fait appel. Son frère, considéré lui aussi comme recruteur des hommes de main, n'avait écopé que de 10 ans.

Même si ce procès en appel s'annonce beaucoup plus simple que celui qui s'est tenu en première instance à Mâcon, tous les protagonistes de l'affaire seront de nouveau entendus.







Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité