Elections régionales 2015: François Patriat ne sera pas la tête de liste PS

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Franche-Comté, et François Patriat, président de la Région Bourgogne, lors d'une conférence de presse organisée le 14 avril 2014 pour présenter leur projet de rapprochement. / © AFP PHOTO / SEBASTIEN BOZON
Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Franche-Comté, et François Patriat, président de la Région Bourgogne, lors d'une conférence de presse organisée le 14 avril 2014 pour présenter leur projet de rapprochement. / © AFP PHOTO / SEBASTIEN BOZON

Au cours d'une conférence de presse, ce lundi 1er juin, François Patriat a annoncé qu'il ne sera pas candidat à la présidence de la nouvelle région Bourgogne-Franche-Comté. Il ne brigue pas de nouveau mandat. Il devrait céder sa place à Marie-Guite Dufay, l'actuelle présidente de Franche-Comté. 

Par F.L.

François Patriat a tenu une conférence de presse ce lundi 1er juin 2015 à l'hôtel de Région à Dijon. Le Président de la Région Bourgogne a annoncé non seulement qu'il ne serait pas la tête de liste PS à ces élections mais qu'il n'envisageait pas de se représenter à cette échéance électorale. Le Parti Socialiste présentera Marie-Guite Dufay pour mener la liste aux prochains élections régionales prévues les 6 et 13 décembre 2015.
 

Revoir la conférence de presse

Selon le quotidien l'Est Républicain, une rencontre discrète aurait eu lieu vendredi soir à l'Hôtel de Ville de Dijon entre François Patriat, Marie-Guite Dufay, Présidente de la Région Franche-Comté, et le Ministre du Travail et de l'Emploi, François Rebsamen.

 

Un sondage commandé par le PS a testé la popularité de 5 élus : les deux présidents sortants Marie-Guite Dufay et François Patriat, le ministre du travail François Rebsamen mais aussi le président du Conseil départemental de Haute-Saône, Yves Krattinger, et le 1er vice-président du Conseil régional de Bourgogne, Michel Neugnot. Les résultats, tenus confidentiels, ne donneraient à Marie-Guite Dufay qu'un point de moins qu'à François Patriat. Dans un souci de parité, le parti socialiste souhaite permettre à la seule femme présidente sortante d'une Région de renouveler son mandat.

Le reportage de L. Melet et J-F. Guilamrd avec:
  • François Patriat, président de la région Bourgogne
Régionales 2015 : François Patriat ne sera pas candidat

Les réactions politiques à cette annonce


Dans un communiqué de presse, Alain Joyandet a réagi à cette annonce en ses termes : « François Patriat vient d'annoncer qu'il ne serait pas candidat à sa propre succession, notamment parce que les Français attendent du changement. Comment ne pas partager son analyse? » La tête de liste pour le compte des Républicains ajoute : « le changement, c'est à nous, Les Républicains, de l'incarner, de le construire, et de le mettre en œuvre une fois élus.»

François Sauvadet a également analysé cette décision dans un communiqué de presse : « cette décision marque une nouvelle étape dans la campagne des élections régionales car elle ouvre la porte à la candidature de Marie-Guite Dufay dans le camp socialiste. Pour ma part, je ne souhaite pas que la campagne des élections régionales s’enferme dans un débat uniquement franc-comtois. Aussi, cette nouvelle donne me conforte dans ma volonté de mener ce combat en rassemblant toutes les bonnes volontés et tous les talents. » Visant une nouvelle fois son adversaire à droite Alain Joyandet, le président UDI du conseil général de Côte-d'Or enfonce le clou : « la gauche est en ordre de bataille pour ces élections. Il faut donc que l’union de la droite et du centre se fasse rapidement. »

Les réactions recueillies par F. Latour :
  • François Sauvadet, président UDI du Conseil Départemental de Côte-d'Or
  • Alain Joyandet, sénateur de la Haute-Saône et chef de file des Républicains pour les élections Régionales
  • Philippe Hervieu, président du groupe des élus EELV au Conseil Régional de Bourgogne
3 réactions au retrait de F. Patriat


 

Retour sur sa carrière au conseil régional

François Patriat est à la tête du conseil régional de Bourgogne depuis 2004. Cette longue présidence - la plus longue de l'histoire de la Région, aura fait de lui l'incarnation de l'identitié bourguignonne. 

Reportage de Lilian Melet avec :
  • Wilfried Séjeau (EELV) le 2 avril 2004
La carrière de François Patriat au conseil régional de Bourgogne

 

Sur le même sujet

Les + Lus