À 7 sur le terrain, Jura Sud Foot fait match forfait contre Louhans-Cuiseaux et dénonce les inégalités liées au Covid-19

Ce match fut surement l'un des plus courts de l'histoire du football. Après 52 secondes de jeu, un blessé du côté franc-comtois a contraint l'arbitre à stopper la partie opposant Jura Sud Foot à Louhans-Cuiseaux, dimanche 6 septembre. Le club jurassien est touché de plein fouet par le Covid-19.  
Illustration.
Illustration. © DENIS TRASFI / MAXPPP
Jura Sud Foot fait la Une de la presse nationale sportive. Ce lundi, So Foot et Kombini Sports titrent sur le match le plus court de l'histoire du football : 52 secondes de jeu ! La veille, dimanche 6 septembre, Jura Sud Foot devait rencontrer Louhans-Cuiseaux. Amputé de nombreux joueurs en raison du covid-19, le staff des hommes en bleu n'a pu présenter que huit joueurs sur le terrain.

Malheureusement, Mamadou Danfa, milieu de terrain, s'est blessé quelques secondes après le coup d'envoi. Réduits à 7, Jura Sud Foot n'a pu qu'accepter la décision de l'arbitre de stopper la rencontre. 

"En raison de la quatorzaine imposée par l'ARS au club de Jura Sud Foot, seuls huit joueurs étaient aptes à participer à la rencontre Louhans - Jura Sud. Suite à la blessure d'un de ses joueurs, le match a été interrompu conformément au règlement" explique le club de Jura Sud Foot ce lundi 7 septembre sur les réseaux sociaux.

"C'est scandaleux"

Jura Sud Foot a également vu les trois premiers matchs de sa saison de Nationale 2 reportés à cause des cas de Covid-19 au sein de son effectif. Cinq joueurs ont été testés positifs au coronavirus. L'Agence Régionale de Santé de Bourgogne-Franche-Comté a déclaré la quatorzaine pour tout le club. Toutes les équipes, même les équipes jeunes, ont été contraintes de déserter les terrains d'entraînement pendant 15 jours. De plus, la décision de la FFF de maintenir le match contre Louhans ce week-end, alors que de nombreux joueurs étaient encore indisponibles et que l'effectif n'a pu s'entraîner en collectif, a provoqué l'incompréhension du côté de Jura Sud Foot. 

"On a reporté nos trois premiers matchs mais on nous demandait de jouer samedi alors que j'avais encore cinq cas de Covid-19. On a fait appel. Ils ont repoussé le match à... dimanche. Je n'ai rien contre personne mais c'est simplement scandaleux. Je n'avais que huit joueurs de disponibles. Entre les joueurs qui ont le Covid- 19, les quatre blessés, les absents pour raison professionnelle... On nous oblige à jouer, voilà on joue ; mais commencer une saison avec trois matchs reportés et un match perdu d'avance, vous savez ce n'est pas glorieux" s'insurge Edmond Perrier, président du club jurassien. 

Ce dernier pointe du doigt le manque de cohésion nationale concernant les mesures imposées aux clubs amateurs touchés par le Covid-19 : "De nombreux clubs amateurs sont touchés par le virus mais ne sont pas obligés de tout arrêter. Comment voulez-vous qu'on joue sans entraînement pendant 15 jours et avec 5 joueurs en moins ? La FFF ne respecte pas certains principes qu'elle prône comme l'égalité et la sécurité des joueurs. Il faut que la Fédération se mette autour d'une table avec l'ARS et harmonise les mesures au niveau national." 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport insolite