• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Affaire Alexia Daval : Grégory Gay envisage de porter plainte pour dénonciation calomnieuse

La soeur et le beau-frère d'Alexia Daval lors des obsèques d'Alexia à Gray en Haute-Saône / © Bruno Grandjean - maxPPP
La soeur et le beau-frère d'Alexia Daval lors des obsèques d'Alexia à Gray en Haute-Saône / © Bruno Grandjean - maxPPP

Le beau-frère d'Alexia que Jonathann Daval a récemment accusé d'avoir tué la jeune femme s'est exprimé dans les colonnes de la Presse de Gray. Il donne aussi ce soir une interview à  Ruth Elkrieff de BFM TV. Stéphanie et Grégory Gay disent croire en la complicité de tiers dans cette affaire. 

Par Sophie Courageot

Une longue interview publiée ce matin dans les colonnes du journal local la Presse de Gray. Grégory Gay beau-frère d'Alexia et astrophysicien y dénonce des fuites ignobles. 

Le 4 juillet dernier, Jonathann, qui avait reconnu avoir étranglée Alexia, a changé de version, accusant désormais son beau-frère du meurtre et évoquant "un pacte secret" passé par la famille pour dissimuler les faits. 

Devant le juge d'instruction, l'informaticien a accusé Grégory Gay, d'avoir étranglé la victime en tentant de la maîtriser lors d'une crise d'hystérie au domicile des parents de la jeune femme, dans la nuit du 27 au 28 octobre 2017, selon une source proche de l'enquête.

"J'estime ne pas avoir à me défendre. Je n'en ai pas besoin. C'est tellement ridicule que je ne veux pas donner plus d'importance à cette histoire... ce qui est sûr c'est qu'il y a eu jusqu'ici l'affaire Alexia et qu'il y a aura bientôt également une autre affaire que je porterai au tribunal dans le cadre d'une plainte pour dénonciation calomnieuse. J'ai trois ans pour la déposer et je veux encore réfléchir aux moyens de mener au mieux ce combat" explique Grégory Gay à La Presse de Gray.
 

"Jonathann tente de nous éloigner de la vérité pour Alexia"


Grégory Gay explique avoir enquêté ces derniers mois, il dit avoir eu accès à certaines pièces, de brèves conclusions de rapports d'expertises notamment. "J'ai compris pourquoi je me retrouvais sur le devant de la scène. Je sais à présent que Jonathann a quant à lui accès à mes dépositions dont je suis bien placé pour connaître le contenu. Ce qu'il y a a vu me permet de comprendre pourquoi il a voulu me mettre dans cette posture.... Ce qu'il vient de faire avec la complicité de quelques personnes, c'est un véritable coup de pied au cul qui me pousse à reprendre cette enquête que j'avais clairement relâchée depuis quelques mois. Et ça risque de faire très mal" conclut le beau-frère d'Alexia.  

Le beau-frère s'interroge sur les dernières révélations de Jonathann Daval. "La question est de savoir qui il cherche à protéger en faisant cela. Lui-même ou d'éventuels complices ? J'ai clairement mon idée sur la question.... Dans cette affaire, Jonathann et ses complices jouent un jeu machiavélique pour leurs intérêts quels qu'ils soient, en tentant de nous éloigner de ce qui est le plus important, la vérité pour Alexia. 

 


Des fuites odieuses 


La famille d'Alexia s'exprimera une nouvelle fois sur BFM. Grégory et Stéphanie Gay répondront aux questions de Ruth Elkrieff. 


"C’est l’ahurissement, c’est la consternation, on n’est pas préparé pour ça. On n’a jamais envisagé ça. L’ahurissement dure pendant toute notre audition. Il y a seulement quelques heures où on commence à réaliser ce qu’il se passe, la portée de ce qu’il a dit" a expliqué Grégory Gay à nos confrère des BFM. 

Il dénonce des fuites odieuses dans cette affaire après la dernière audition de Jonathann Daval par le juge d'instruction. "Jonathann n’aurait jamais pu faire sortir ça seul de sa petite prison. Les fuites, c’est plusieurs personnes" dit-il selon BFM.

 


Une complicité possible ?


Grégory Gay se dit dans cet entretien persuadé que son beau-frère a bénéficié d'une complicité.

"Tout ce que je sais c’est que Jonathann était capable de nous mentir de manière précise, efficace. Dans tous ses aveux, il y a une constante : il ne nous dit pas qu’il a brûlé le corps. Ce qui laisse entendre qu’il y a forcément quelqu’un qui l’a fait, ce qui laisse sous-entendre qu’il y a un complice quelque part", développe-t-il. 

La soeur d'Alexia Stéphanie Gay  partage également ce point de vue. "Il y a l’incendie qu’il a toujours nié, on en vient à se demander si ce n’était pas prévu. Dans notre questionnement, c’est est-ce que le scénario était construit depuis plus longtemps ?"

L'interview de la famille d'Alexia sera diffusée à 19h dans son intégralité. Grégory Gay selon BFMTV envisage de porter plainte contre Jonathann Daval pour dénonciation calomnieuse.

Grégory Gay, et l'avocat de la famille d'Alexia ont démenti toute implication de ce dernier dans les accusations lancées par Jonathann Daval qui en est à sa troisième version des faits. Il reste incarcéré à la prison de Dijon et mis en examen pour meurtre sur conjoint. 
 



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus