L'agglomération de Montbéliard débourse 6 millions d'euros pour valoriser le théâtre antique de Mandeure

Photo d'illustration - Reconstitution historique d'un camp romain avec des légionnaires lors des journées nationales de l'archéologie. / © Simon Daval - Maxppp
Photo d'illustration - Reconstitution historique d'un camp romain avec des légionnaires lors des journées nationales de l'archéologie. / © Simon Daval - Maxppp

L’agglomération du Pays de Montbéliard entend valoriser le théâtre antique de Mandeure, le plus grand en France, en construisant un bâtiment qui mêlera expositions, animations, recherches et accueil. Les travaux sont prévus en 2021.

Par Vanessa Hirson


Ce bâtiment mesurera 1300 m2 et son lieu d’implantation reste à déterminer : soit il sera construit sur la parcelle adjacente au local des archéologues au nord-ouest du théâtre. Dans ce cas, la distribution des espaces de l’équipement peut être répartie sur un ou deux niveaux ou à l’entrée actuelle du site, soit sur la parcelle ouest du théâtre, aujourd’hui occupée en partie par une maison inoccupée (vouée à la démolition) et une aire de stationnement. "Ce théâtre a un fort atout touristique qui n'est pas exploité aujourd'hui. Il faut donc le rendre plus attractif. Mais il faudra aller encore plus loin en organisant par exemple des concerts son et lumières" détaille Christophe Froppier en charge du sport et de la culture à l'agglomération du Pays de Montbéliard.
 

Un bâtiment et quatre fonctions


Ce bâtiment bénéficiera de quatre fonctions : exposition, accueil, médiation et recherche. L’espace exposition rassemblera une galerie lapidaire, une exposition permanente et un espace témoignage site et habitants. Le projet intègre un volet dédié à la gestion du site et prévoit dans l’espace accueil une billetterie et un café-boutique. L’espace médiation est constitué d’un atelier de fouilles, de postes de démonstration autour de l’artisanat, d’une salle immersive, d’une salle de médiation et d’une salle audiovisuelle et de conférences. L’espace recherches se composera de bureaux, d’un centre de documentation et d’un lieu de travail pour les archéologues.


Enfin, le projet inclut des locaux techniques pour le pavillon et le jardin, des sanitaires, des vestiaires et un logement de gardien, l’ensemble pouvant être adapté en fonction des
orientations définitives retenues.

Début des travaux en 2021


Les habitants du Pays de Montbéliard (promeneurs avec leurs chiens, randonneurs, visiteurs, vététistes…), considèrent le site comme un lieu de promenade privilégié. En outre, le théâtre est le point de départ de plusieurs randonnées et aussi un point d’étape de la GTJ (Grande Traversée du Jura) en VTT. A termes, la construction du pavillon pourra constituer une halte aménagée qui peut les inciter à consacrer du temps à sa visite


Présents de manière régulière sur le site depuis plusieurs années, les chercheurs disposent actuellement d’une maison dite des archéologues qui ne fournit que des conditions d’accueil et de travail spartiates. Ils bénéficieront donc d’un pavillon de valorisation qui leur fournirait les conditions nécessaires pour effectuer les fouilles et valoriser la recherche auprès du public.


Coût du projet : 6 millions d’euros TTC. Le dépôt du permis de construire est attendu en mai 2021 pour lancer les travaux lesquels devraient se poursuivre jusqu’en 2022
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus