• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Amblans-et-Velotte : des camions-citernes pour la distribution de l'eau

© Laurent Brocard
© Laurent Brocard

Depuis septembre la source est à sec et la pression au robinet fait défaut. Le syndicat des eaux d’Amblans-Bouhans-Genevreuille (Haute-Saône) a fait appel à Veolia pour que les trois communes ne manquent pas d'eau. Mais ce ne peut être une solution prenne.

Par Fabienne Le Moing

Le mois d'octobre a été particulièrement doux et cela n'arrange pas la Haute-Saône. Hier, la préfecture a dressé le bilan de la situation : dans le département, 11 communes sont privées d'eau et s'approvisionnent grâce à des camions citernes, comme par exemple à Amblans-et-Velotte où le maire, Frédéric Debely, cherche la meilleure solution.

"La situation est dramatique. Aujourd'hui on se sent isolé face à cette situation... On attend les services de l'État. L'eau est un service public. On doit avoir de l'eau. Ce n'est pas possible, en 2018 on doit avoir de l'eau."
 
Sécheresse : le maire d'Amblans-et-Velotte cherche des solutions perennes
Images de Laurent Brocard. Avec Frédéric Debely : maire d'Amblans-et-Velotte


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Charny-Orée-de-Puisaye : bilan trois ans après sa création

Les + Lus