Arroser sa pelouse, irriguer les cultures… Ce qui est autorisé (ou non) en période de sécheresse

© France 3 Franche-Comté : Camille Saizeau
© France 3 Franche-Comté : Camille Saizeau

Pluies d'hiver insuffisantes, niveau des nappes très bas, prévision de fortes températures... le spectre d'une nouvelle sécheresse se profile. Le préfet de Saône-et-Loire a pris les premières mesures de restriction pour l'eau. Rappel de ce qui est permis ou pas selon les situations d'alerte.

Par C.R.

Les restrictions d'usages de l'eau sont renforcées dès que la situation d'alerte varie. On distingue trois seuils : 


• Situation d'alerte 


Pour les particuliers : les prélèvements dans les cours d'eau, pour arroser les pelouses et jardins sont interdits de 9h à 18h. Mais le lavage des véhicules, des terrasses, toitures... reste autorisé, de même que le remplissage et la mise à niveau des piscines.

Pour les professionnels : l'irrigation des grandes cultures est interdit de 10h à 18h, celle des cultures sensibles au stress hydrique, des plantes sous serres ou en containers, reste autorisé sans limitation.
                                        
Pour les collectivités : les prélèvements en cours d'eau de 9h à 18h sont interdits, mais les arrosages, lavages, rejets des stations d'épuration et essais des poteaus incendie retent autorisés.
 
 

• Situation d'alerte renforcée


Pour les particuliers : l'arrosage reste autorisé de 20h à 8h, à condition de ne pas prélever l'eau dans les cours d'eau. Le lavage des véhicules et le remplissage des piscines est interdit (sauf première mise en eau et sous réserve)

Pour les professionnels : l'irrigation des grandes cultures est interdit de 8h à 20h, et de 12h à 17h pour les cultures sensibles. Elle reste autorisée pour les plantes sous serres. Le lavage des véhicules hors stations professionnelles est interdit.

Pour les collectivités : l'arrosage des massifs et espaces sportifs reste autorisé de 20h à 8h (hors prélèvements en cours d'eau). Le lavage des trottoirs est interdit, les rejets des stations sont surveillés et les essais de bornes incendie, reportés.
 
illustration / © Anne-Marie Baillargé, ftv
illustration / © Anne-Marie Baillargé, ftv


• Situation de crise

Pour les particuliers : mêmes restrictions que pour l'alerte renforcée (tout remplissage de piscine est interdit)

Pour les professionnels : l'irrigation est interdite, sauf exceptions précisées par la préfecture. Les usages industriels et commerciaux sont limités au strict mininum.

Pour les collectivités : mêmes restrictions que pour l'alerte renforcée.

Le tableau des restrictions est disponible sur le site de la préfecture de Saône-et-Loire. Il recense précisément tous les usages et leurs conditions.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Jura : des cartes en bois mondialement connues

Les + Lus