Cet article date de plus de 5 ans

Attentat de Nice : les représentants des musulmans en Bourgogne condamnent un acte barbare

Au moins 84 personnes ont été tuées sur la Promenade des Anglais à Nice par un camion qui a foncé sur la foule, en pleine célébration du 14-Juillet, jeudi 14 juillet 2016. Les représentants des musulmans de France en Bourgogne condamnent fermement cet "attentat terroriste".
"La fête du 14 juillet 2016 a été endeuillée par un attentat terroriste particulièrement sanglant. A Nice, sur la promenade des anglais, un camion fou, cherchant clairement à faire un maximum de victimes, a foncé sur la foule regroupée pour voir le feu d’artifice. Le bilan est lourd : 84 morts et une centaine de blessés.

La JMFB (Jeunesse Musulmane de France en Bourgogne) condamne fermement cet attentat terroriste particulièrement sanglant. La JMFB exprime toutes ses condoléances affectueuses et son entière solidarité aux familles des victimes et leurs proches. La JMFB appelle à l’unité dans cette dure épreuve qui touche une nouvelle fois la communauté nationale", déclare Mohamed ATEB, président de la Jeunesse Musulmane de France en Bourgogne.

"Des prières à la mémoire des victimes de cette attaque barbare"

De son côté, le CFCM (Conseil français du culte musulman) "condamne avec la plus grande vigueur cette nouvelle attaque odieuse et abjecte qui vise notre pays le jour même de la fête nationale qui célèbre les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité.

Le CFCM transmet sa totale solidarité avec les habitants de Nice, exprime sa profonde compassion aux familles des nombreuses victimes et souhaite un prompt rétablissement aux blessés, dont plusieurs sont dans un état grave.

Le CFCM appelle également les musulmans de France à saisir l’occasion de la prière du vendredi pour élever des prières à la mémoire des victimes de cette attaque barbare", conclut El Mostafa Kerkri, président du CRCM de Bourgogne.



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
attentat de nice faits divers terrorisme