• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Basket : Chalon veut la 2e place, Dijon son maintien

Soir de basket ce mardi 9 mai avec la 32e et antépénultième journée de Pro A. Chalon reçoit Gravelines avec l'objectif de vérouiller sa 2e place alors que la JDA accueille Paris pour assurer son maintien.

Par Christophe Tarrisse

L'Elan dauphin du roi Monaco ?


Leur saison est quasiment impeccable. Finaliste européen, demi-finaliste de la Coupe de France, quart de finaliste de la Leaders Cup, Chalon peut terminer la saison régulière de Pro A à la 2e place, un rang que le club n'a plus connu depuis 2012, année de son titre de champion.

A 3 journées de la fin, les hommes de Jean-Denys Choulet sont solidement accrochés à cette deuxième place derrière l'intouchable Monaco. Avec un bilan de 24 victoires pour 7 défaites, les Chalonnais ont deux victoires d'avance sur le 3e, Nanterre, avant la réception ce mardi soir au Colisée de Gravelines (9e).

Face à des Nordistes à la lutte pour un dernier ticket en playoffs, Chalon voudra confirmer sa bonne série actuelle, 7 victoires consécutives et 4 au Colisée. D'autant qu'un succès permettrait de définitivement assurer cette glorieuse 2e place. Nanterre ne pourrait qu'égaler le bilan des Chalonnais mais ces derniers ont le point-average sur les Franciliens.

La deuxième place leurs permettrait d'aborder les phases finales avec l'avantage du terrain en quart et en demi-finale...

Dijon parie sur le maintien


Depuis quelques semaines, Dijon a la possibilité de se donner de l'air et de prolonger son aventure en Pro A mais les défaites s'enchainent (6 série en cours), et le maintien n'est toujours pas acquis. Certes, la JDA possède encore 2 victoires d'avance sur la zone rouge à 3 journées de la fin, mais tant que ce n'est pas acquis...

5 équipes semblent encore concernées par cette lutte pour la survie. Dijon, Chalons et Toulon possèdent le même bilan de 10 victoires pour 21 défaites, suit Orléans (8v-23d) et Nancy (7v-24d). Une victoire ce soir au Palais des Sports face à Paris (6e de Pro A) serait donc un pas de géant vers le maintien. Mais, il faudrait aussi qu'Orléans s'incline dans le même temps à Strasbourg (hautement probable) pour que ce soit définitif.

Une défaite et le prochain déplacement à Orléans s'annoncerait sous haute tension. Aux Dijonnais de s'offrir une fin de saison paisible et une nouveau bail dans l'Elite.

Sur le même sujet

Le laboratoire Boiron à Belfort

Les + Lus