• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Besançon : les policiers municipaux veulent être armés, le maire s'y oppose

© France 3 Franche-Comté, D.Colle
© France 3 Franche-Comté, D.Colle

La police municipale de Besançon a décidé de se mettre en grève les quatre dimanches de décembre : les 53 agents, depuis les attentats de Paris, demandent à être équipés d'une arme. Jean-Louis Fousseret, maire PS de Besançon, s'y oppose, pour des raisons de coût, de formation et de mission.

Par Florence Petit

Notre équipe s'est penchée sur le cas de Gray, 6300 habitants, ville dans laquelle les 5 policiers municipaux disposent depuis très longtemps d'une arme de service : un calibre 38.   
Les policiers municipaux bisontins veulent être armés
À Besançon, les 53 policiers municpaux de la ville demandent à être armés. Le maire refuse. Avec : Des policiers, Marie Breton 1ère adjointe ville de Gray - Daniel Rozzi Délégué Syndicat National de la Police Municipale - Jean-Louis Fousseret - Un reportage de Clément Jeannin et Claire Peyrot.

 

Sur le même sujet

Bourbon-Lancy : la saison est fortement compromise après l’incendie des thermes

Les + Lus