Biathlon : épreuve cauchemar pour les Français, loin dans le classement en relais homme

Les Norvégiens sont arrivés en première position lors du sprint hommes / © Martin Divisek / MaxPPP
Les Norvégiens sont arrivés en première position lors du sprint hommes / © Martin Divisek / MaxPPP

À la suite d'une erreur d'Émilien Jacquelin, les Français terminent en 15e position. "Ça arrive à tout le monde, de faire des erreurs", commente son coéquipier jurassien Quentin Fillon-Maillet.

Par Baptiste Galmiche

Tout comme pour les femmes quelques heures auparavant, l'équipe norvégienne masculine arrive en première position du relais. Les femmes françaises ont brillé avec leur deuxième place, mais leurs collègues masculins, eux, terminent... en 15e position.

Émilien Jacquelin a oublié de tirer une balle lors du 2e relais. Conséquence : les Français ont écopé de deux minutes de pénalité.
 

"Je m'en veux beaucoup pour l'équipe"


Au micro de L'Équipe, Émilien Jacquelin revient sur son erreur : "Sur le tir couché, je suis à quatre sur cinq. Ma première pioche, je veux la mettre dans le canon, elle ne rentre pas. Du coup, je l'enlève de mon canon et lorsque je viens prendre ma deuxième balle de pioche, avec les gants, j'en sors deux. J'en laisse une sur le tapis pour mettre ma deuxième pioche. Lorsque je suis arrivé sur le tir debout, je n'avais plus que deux balles de pioche. J'ai manqué de lucidité. Au lieu de lever le bras pour demander une balle de pioche à des gens sur le pas de tir... Je suis allé faire mon anneau de pénalité. Je connais le règlement, je sais ce qu'il se passe pour ce genre d'erreur. Je m'en veux beaucoup pour l'équipe."
 

Le Jurassien Quentin Fillon-Maillet, arrivé en 2e position lors du sprint hommes ce vendredi, fait part de sa "déception". Une "course pour du beurre" en raison de la faute d'Émilien Jacquelin. "Mais ça arrive à tout le monde, de faire des erreurs", conclut-il.

Il s'agit de la première fois de la saison que l'équipe de France n'est pas sur le podium en relais.

Les Français, femmes et hommes, s'élanceront ce dimanche pour le mass start.

Sur le même sujet

Les + Lus