Cet article date de plus de 5 ans

Bourgogne : des vignerons montent la garde contre les voleurs de raisins

Entre le gel, la grêle et maintenant les maladies, la récolte de raisins s’annonce plus maigre que d’habitude en Bourgogne. Alors, pas question de se faire voler ce qui reste. Des viticulteurs organisent des rondes de nuit pour surveiller leurs vignes.

Eric Boussey, viticulteur à Meursault en Côte-d’Or se dit "déprimé" et "dégoûté".
Une partie de ses raisins, qui étaient sur le point d’être vendangés, ont été volés. Les malfaiteurs ont agi pendant la nuit. Ils ont emporté quelques caisses de raisins, soit l’équivalent d’une centaine de bouteilles.

"On est juste des guetteurs"

Par peur de se faire voler une partie de leur récolte, certains vignobles s’organisent.
Des vignerons se relaient pour monter la garde la nuit. Mais, assurent-ils, pas question de passer à l’action s’ils aperçoivent des voleurs. "On ne fait rien, on appelle directement la gendarmerie. On est en lien avec eux", précise Nicolas Ragot, viticulteur à Givry, en Saône-et-Loire. "On est juste des guetteurs", conclut-il.

Reportage de D. Sebastien et E. Jacquin de France 2 du côté de Meursault et de Givry avec :
• Éric Boussey, viticulteur
• Luc Hibon, viticulteur
• Nicolas Ragot, viticulteur
• David Rouselle, viticulteur


Vols de raisins : mobilisation des vignerons

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
viticulture agriculture économie faits divers