La Bourgogne est à l’honneur dans “Des Racines et des Ailes”

Un paysage du Brionnais dans le sud du département de Saône-et-Loire / © C2839 Thomas Muncke Deutsche Presse-Agentur/MaxPPP
Un paysage du Brionnais dans le sud du département de Saône-et-Loire / © C2839 Thomas Muncke Deutsche Presse-Agentur/MaxPPP

France 3 lance une nouvelle collection de la série "Des Racines et des Ailes" intitulée "Mon village en France". C’est la Bourgogne qui a donné le coup d’envoi mercredi 21 février 2018 : l’occasion de découvrir des initiatives de passionnés qui font vivre leur commune.

Par B.L.

Le premier numéro de la nouvelle collection "Des Racines et des Ailes" est intitulé "Mon village en Bourgogne" (replay).

Cette émission présentée par Carole Gaessler a été diffusée sur France 3 mercredi 21 février 2018, à 20h55. 


Les téléspectateurs ont découvert des villages nichés entre la Nièvre, l'Yonne et la Saône-et-Loire.

L’émission a pour fil conducteur les initiatives lancées par les femmes et les hommes qui faire vivre ou revivre les petites villes de Bourgogne.







Dans la Nièvre :

-le château de Meauce : son mur d’enceinte arrondi est unique en Bourgogne. Le plus ancien château-fort du Nivernais a été laissé à l’abandon pendant près d'un siècle.
Cédric Mignon, cadre bancaire, et son épouse, habitent dans la Région parisienne, ont décidé de le restaurer avec le soutien des habitants. Ils ont aussi entraîné leurs trois filles dans l’aventure. "C’est une folie raisonnée", disent-ils.

-la commune de Luzy, dans le Morvan, compte environ 2 200 habitants. La maire du village Jocelyne Guérin a répondu à l’appel à candidature lancé par les producteurs de l’émission. Elle raconte comment elle a réussi à attirer de jeunes habitants : près d’une centaine de familles se sont installées séduites par un cadre de vie agréable, où l’on trouve aussi une vie culturelle, associative, économique…





Dans l’Yonne :

-la région de Vézelay, où la famille Talbot a racheté le hameau des Gaties pour ouvrir des chambres d'hôtes.

-le village d'Accolay de 380 habitants se réveille peu à peu, grâce à Aurore Ladurelle, qui y a ouvert une épicerie-café. Cette ancienne infirmière a fait appel au financement participatif pour lancer son commerce.
On y trouve notamment "du pain, des journaux, toutes ces choses qui apportent de la vie à un village".





En Saône-et-Loire :

-Pascal Clément, chef cuisinier, est spécialisé dans la viande charolaise, issue d’une race originaire de Saône-et-Loire. Il sillonne les routes de Bourgogne à la rencontre des éleveurs.

-Dans le Brionnais, il est question du CEP (Centre international d'études des patrimoines en Charolais-Brionnais), une dynamique association qui travaille depuis plus de 28 ans à l'inventaire, la protection et la mise en valeur des patrimoines culturels de la région.


A lire aussi

Sur le même sujet

Prévention de l'obésité dans l'Yonne

Les + Lus