Cet article date de plus de 4 ans

Bourgogne : pourquoi le marché de la voiture électrique est-il en plein essor?

En 2015, les ventes de véhicules électriques ont fait un bond de 67% en Bourgogne. De plus en plus de modèles arrivent sur le marché et les aides de l'Etat incitent les acheteurs à franchir le pas. Tout cela réjouit les fabricants de bornes de rechargement.

En 2015, les ventes de véhicules électriques ont fait un bond de 67% en Bourgogne.
En 2015, les ventes de véhicules électriques ont fait un bond de 67% en Bourgogne.

Avec 526 voitures électriques (VE) et hybrides rechargeables (VHR) immatriculées en Bourgogne en 2015, les ventes ont augmenté de 67% en un an.
C’est ce qui ressort des chiffres de l'Association nationale pour le développement de la mobilité électrique.

A quoi est dû cet essor ?

Qui sont les automobilistes bourguignons séduits par les véhicules électriques ?

durée de la vidéo: 02 min 02
Bourgogne : pourquoi le marché de la voiture électrique est-il en plein essor?

Reportage : Sylvain Bouillot et Christophe Gaillard/ Graphiste : Cyrille Fouquin / Montage : Charles Morhain / Intervenants :


Quelle est la tendance dans le reste de la France ?

Cette tendance s’observe aussi au niveau national :  les ventes de voitures électriques en France ont progressé de 64% en 2015. On se rapproche de la barre symbolique des 1% du marché.
Au total, 17 266 voitures particulières électriques neuves ont été immatriculées en 2015 dans un marché de 1,91 million d'unités, selon les statistiques publiées par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA).

Les constructeurs se disent très optimistes pour l’avenir, notamment car de nombreux points de recharge se mettent en place.
Des bornes de charge rapide équipent par exemple le réseau autoroutier APRR, c'est le cas notamment sur l’aire de Dijon-Brognon (A31).

Cela dit, il reste encore des freins à l’achat : outre les prix élevés hors aides publiques, la plupart de ces voitures ont une autonomie réduite par rapport aux modèles à moteur thermique.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
automobile économie transition énergétique énergie environnement société