• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Bourgogne-Franche-Comté : les hôtels indépendants, de moins en moins nombreux, tentent de résister

Confrontés à la concurrence des hôtels de chaîne et des sites de location entre particuliers, les hôtels indépendants ont du mal à survivre. Leur nombre n'a cessé de diminuer ces dernières années.

Par C.R./G. Talon

Les hôtels indépendants sont-ils en danger ?

Ils sont moins bien armés pour faire face aux mutations du secteur de l'hôtellerie : concurrence des hôtels de chaîne et augmentation du pourcentage de réservations via des plateformes en ligne. En ville, ils sont également confrontés à la multiplication des hébergements chez les particuliers.

Conséquence : ils sont de plus en plus nombreux à chercher des repreneurs. Notamment les propriétaires d'hôtels anciens, qui n'ont pas les moyens financiers d'investir pour mettre leur établissement aux normes d'accessibilité. 

Ceux qui se lancent aujourd'hui intègrent souvent des groupements d'hôteliers indépendants, pour obtenir des prix sur leurs achats de fournitures, et réaliser des économies d'échelle.
  • Entre 2012 et 2017 le nombre d'hôtels de chaîne est passé de 3 200 à 3 400. Dans le même temps les indépendants sont passés eux de 13 200 à 12 900
 
  • Les hôtels indépendants représentent encore 80 % des établissements, mais ne concentrent plus que la moitié des chambres d'hôtel en France.
 
 

La fréquentation hôtelière reste bonne en Bourgogne-Franche-Comté

Selon l'enquête trimestrielle de l'Insee, "la fréquentation dans les hôtels de Bourgogne-Franche-Comté a diminué au dernier trimeste 2018 de 1,1 % par rapport au même trimestre de 2017, mais conserve un niveau élevé.

La hausse du nombre de nuitées étrangères ne suffit pas à compenser la baisse des nuitées françaises. Après la Corse, la Bourgogne-Franche-Comté est la région qui enregistre la plus forte baisse.

Sur l’ensemble de l'année 2018, la fréquentation hôtelière régionale est en repli de 0,7 % malgré une forte hausse de la fréquentation étrangère. Elle reste la 2ème meilleure année du dernier quinquennat, conséquence d’un très bon premier trimestre."

Malgré ce recul, il reste plus de 7 213 000 nuitées à se partager.  
 

(source : Insee Bourgogne-Franche-Comté)
 
Bourgogne-Franche-Comté : les hôtels indépendants, de moins en moins nombreux, tentent de résister
Confrontés à la concurrence des hôtels de chaîne et des sites de location entre particuliers, les hôtels indépendants ont du mal à survivre. Leur nombre n'a cessé de diminuer ces dernières années. - France 3 Bourgogne - Gabriel Talon, Florie Cotenceau, Patrick Jouanin, Antoine Dutot

A lire aussi

Sur le même sujet

General Electric : l’intersyndicale dépose une plainte sur l’état psychologique des salariés de Belfort

Les + Lus