• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Beaune : un job dating dans les métiers de la restauration et de l'hôtellerie

© David Lee 770924 via Pixabay
© David Lee 770924 via Pixabay

L'hôtellerie-restauration manque de bras. Le secteur, boudé depuis plusieurs années, peine à recruter. La saison touristique approchant à grands pas, Pôle Emploi organisait un job-dating à Beaune ce mardi 12 mars 2019.

Par Maryline Barate


18 entreprises étaient présentes pour 80 postes à pourvoir. Cette perspective a attiré une centaine de candidats. Ils avaient tous cinq minutes pour convaincre leurs futurs employeurs.


Efficacité et rapidité, voilà justement ce qui plaît aux hôteliers qui ont déjà recruté l'an dernier à la suite de la même opération. "Pour nous, c'est un gain de temps de pouvoir voir plusieurs candidats en un après-midi. Dans une petite maison comme la nôtre, on est en permanence sollicité par une multitude de choses. Notre temps est précieux", confirme Karine Dpasinski, assistante de direction dans un hôtel.


Le reportage d'A. Berger et T. Pfeiffer avec :
  • Nicolas Rinaldi, participant au job dating
  • Thomas Greffe, participant au job dating
  • Karine Dpasinski, assistante de direction dans un hôtel
  • Patricia Labonde, directrice de l'agence Pôle Emploi de Beaune
Job dating dans le secteur restauration-hôtellerie



Pôle Emploi propose en ce moment 174 postes dans l'hôtellerie-restauration sur le seul secteur de Beaune. Patrick Jacquier, le président de l'Union des Métiers et des Industries de l'hôtellerie de Côte-d'Or, s'est prêté à l'exercice des 3 questions pour tenter de comprendre ce paradoxe du marché du travail.
 
La pénurie de main d'oeuvre dans l'hôtellerie-restauration en 3 questions
 




 

Sur le même sujet

quelle école pour Deluz ?

Les + Lus

Les + Partagés