CARTE. Grève du 15 mars contre la réforme des retraites : où et quand ont lieu les manifestations en Bourgogne ?

Nouvelle journée de grève et de blocages ce mercredi 15 mars. Retrouvez ci-dessous les lieux et horaires des manifestations en Bourgogne.

Quatre jours après les mobilisations du samedi 11 mars, les syndicats appellent à nouveau à faire grève ce mercredi 15 mars. En Bourgogne, 14 lieux de rassemblements sont prévus. Trois en Côte-d'Or, un dans la Nièvre, deux dans l'Yonne et huit en Saône-et-Loire. Retrouvez la carte des départs de manifestations en Bourgogne ci-dessous.

  • CÔTE-D’OR (21) 
    • Dijon : 14h00 – Place de la Libération
    • Montbard : 15h00 – Place Gambetta
    • Beaune : 10h00 – Porte Saint-Nicolas
  • NIÈVRE (58)
    • Nevers : 10h00 – Bourse du Travail 
  • SAÔNE-ET-LOIRE (71)
    • Autun : 14h30 – Place de la gare
    • Mâcon : 14h30 – Maison des syndicats
    • Montceau-les-Mines : 14h30 – Place de la Mairie
    • Gueugnon : 9h00 – rassemblement devant FPT à Bourbon et appel à rejoindre Montceau-les-Mines l’après-midi
    • Louhans : 9h30 – Place de la halle et 13h30 pour co-voiturage Chalon
    • Le Creusot : 14h30 – devant l’ALTO
    • Chalon : 14h30 – Maison des syndicats
    • Tournus : 11h00 – Place de la mairie 
  • YONNE (89)
    • Auxerre : 14h00 – Maison des syndicats 
    • Sens : 10h00 – devant l’hôpital

Après le record du 7 mars, des chiffres en baisse

Le mardi 7 mars, l'intersyndicale avait annoncé une affluence record un peu partout en Bourgogne avec 25 000 manifestants à Dijon, 10 000 à Auxerre, 12 000 à Nevers et 15 000 sur Chalon-sur-Saône. On retrouve des chiffres un peu moins importants pour la manifestation du 11 mars avec 10 000 personnes à Dijon, 1 000 à Auxerre selon l'Yonne républicaine, 1 200 à Nevers selon le Journal du Centre et 2 500 à Chalon-sur-Saône selon le Journal de Saône-et-Loire.

Une légère baisse qu'on retrouve partout en France. Le mardi 7 mars, l'intersyndicale annonçait près de 3,5 millions de manifestants dans le pays, quand la police en comptait 1,28 million. Samedi 11 mars, la CGT en a dénombré 1 million, contre 368 000 selon le ministère de l'Intérieur.