Réforme des retraites : des manifestants bloquent le dépôt pétrolier de Longvic

Alors que la réforme des retraites sera soumise au vote de l'Assemblée nationale cette semaine, ce mardi 14 mars, la contestation se poursuit en Côte-d'Or. Le dépôt pétrolier de Longvic a été bloqué à partir de 5 heures du matin par des manifestants opposés au projet.

Au cœur d'une semaine décisive dans le débat sur la réforme des retraites, l’intersyndicale CGT, Solidaires, FO, et FSU mène ce mardi 14 mars une action de protestation au dépôt pétrolier de Longvic (Côte-d'Or). Le site est bloqué depuis 5 heures du matin par plusieurs manifestants. L'action devait durer jusqu'aux alentours de 9 heures.

Ce sont ainsi près de 70 manifestants qui sont présents sur place. Une action menée alors que la réforme des retraites sera discutée ce mercredi 15 mars à la commission mixte paritaire avant d'être soumis au vote du Sénat et de l'Assemblée nationale le lendemain.

Interrogés par notre journaliste Gabriel Talon, plusieurs manifestants confient que cette action à Longvic relève plus du symbole, les syndicats voulant montrer qu'ils sont prêts à durcir la contestation. "On va radicaliser le mouvement. On veut que ce projet de loi soit expulsé des débats. On ne veut plus en entendre parler !", souffle l'un d'entre eux.

Le site de Longvic tourne au ralenti, seulement deux camions bloqués

"C’est pour maintenir la pression. Il y a des hésitations, surtout à droite pour savoir s’ils vont voter. On leur dit d’assumer. Le peuple très majoritairement rejette cette réforme. Votre responsabilité c’est de voter contre", ajoute Samuel Garnier, co-secrétaire Solidaires en Côte-d'Or.

L'activité du site pétrolier du Feyzin (Rhône), qui ravitaille une partie de la Bourgogne, étant bloquée par des manifestants, le dépôt de Longvic tourne au ralenti ce mardi. Deux camions ont finalement été empêchés de pénétrer le site par la manifestation ce matin.

"On n’est pas dans un grand blocage. Les blocages pétroliers se font dans les raffineries et les dépôts de port. Ici on est dans le symbolique mais c’est important de garder cette unité syndicale en dehors des grandes manifestations. On fait cette action en soutien aux camarades qui tiennent le piquet de grève aux raffineries depuis plusieurs jours", détaille Samuel Garnier. 

Une opération similaire avait déjà été menée au dépôt de Longvic le 2 février dernier. Les sections syndicales de Côte-d'Or prévoient d'autres actions dans les prochains jours.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité