Des vélos-cargos à prix cassés, pour célébrer l'arrivée du Tour de France en Bourgogne

L'arrivée du Tour de France en Bourgogne, c'est aussi un coup de projecteur. L'entreprise Douze Cycles, basée à Longvic (Côte-d'Or), spécialisée dans la fabrication et la vente de vélos-cargos propose jusqu'au 5 juillet des portes ouvertes et une opération de déstockage directement sur son site de production.

La Bourgogne est plus que jamais en mode vélo ! Alors que La Grande Boucle traversera la région ces 4, 5 et 6 juillet, avec dès jeudi l'étape entre Mâcon et Dijon, l'entreprise côte-d'orienne Douze Cycles en profite pour se faire un nom, auprès des mastodontes comme Décathlon, Cube ou Babboe. Et mieux faire connaître l'univers des vélos-cargos. "Très peu de Dijonnais nous connaissent, reconnaît Arnaud Liégon, de Douze Cycles. Et comme en ce moment on est sur une période assez active au niveau du vélo en Côte-d'Or et à Dijon, ça nous semblait vraiment intéressant de présenter nos modèles à prix réduits au plus grand nombre".

Mais un vélo-cargo, qu'est-ce que c'est au juste ? "C'est un vélo utilitaire avec un cargo, à l'avant ou à l'arrière, pouvant transporter de la marchandise, des enfants voire des adultes, puisque le poids de charge maximum est de 100 kilos. Ils possèdent aussi une assistance électrique d'une autonomie d'une centaine de kilomètres", explique Arnaud Liégon.

Il existe aussi des vélos "longtail" qui sont rallongés à l'arrière et renforcés.

Une alternative à la voiture

Ce mercredi matin, ils étaient une dizaine de curieux présents dès la première heure d'ouverture de la journée porte ouvertes. Parmi eux, Nicolas Monot, qui est venu en famille, en repérage, pour l'achat d'un nouveau vélo-cargo. "On ne sent même pas le gros pépère (en parlant de son enfant). Avec ce type de vélo, on n'a même plus besoin de prendre la voiture pour aller au travail ou emmener les enfants à l'école, c'est top."

Un constat partagé par Mathieu Biancot venu profiter des prix bradés : "Ce genre d'achat, c'est un gros investissement : on parle quand même de 3000 ou 4000 euros. Mais ça permet d'éviter les bouchons, de prendre l'air, c'est sympa, les enfants adorent".

Une alternative qui séduit également sa femme, beaucoup moins familière à l'utilisation d'un vélo-cargo : "D'habitude c'est le papa qui utilise le vélo, mais là le fait de pouvoir mettre nos deux filles en même temps, c'est intéressant".

Jusqu'à 40% de réduction

Bien que présentant de nombreux avantages, l'achat d'un vélo-cargo demande un budget conséquent, d'autant plus dans une période où le pouvoir d'achat n'est pas au plus haut.

"Les vélos-cargos ont le vent en poupe, mais on se rend compte aussi que le pouvoir d'achat est un peu réduit, détaille Arnaud Liégon. C'est pour cela qu'on fait ce rabais de 40% pour faire connaître ce mode de déplacement". 

En moyenne pour un vélo-cargo biporteur avec une caisse à l'avant il faudra débourser la somme de 5000 à 6000 euros. Pour un vélo longtail, il faudra compter entre 4000 et 5000 euros.

L'opération dure 3 jours, du 3 au 5 juillet, de 9h à 19h.

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité