Dijon : un bar saccagé avant le derby DFCO/AJA, échauffourées entre supporters

Le bar dijonnais l'Acropole a été le théâtre de violences entre supporters, quelques heures avant le derby entre le DFCO et l'AJA.

Ambiance très tendue avant le derby entre le DFCO et l'AJA. Il était environ 17 heures lorsque des échauffourées ont éclaté à Dijon entre supporters des deux clubs. Près de 80 personnes, cagoulées et vêtues de noir, ont fait irruption au bar l'Acropole, dans le quartier de l'Université, non loin du stade Gaston-Gérard. C'est dans ce bar que se trouvaient alors une trentaine de supporters dijonnais.

Bagarre générale. L'établissement a été saccagé. "Cela a duré 2-3 minutes, explique Eric, le gérant de l'Acropole. Ils ont cassé du mobilier, brûlé une banquette, caillassé des vitrines... Après le Covid, c'est bien ce qui nous manquait !" L'un des employés du bar a été blessé à l'oeil.

Un derby sous surveillance

Cela fait plus de 5 ans que le DFCO et l'AJA ne se sont plus affrontés. Des retrouvailles sous surveillance. La préfecture de Côte-d'Or a en effet pris un arrêté dans lequel elle interdit les supporters auxerrois de déplacement dans le centre-ville. En raison notamment du "contentieux entre les supporters ultras des deux équipes". Les supporters ajaïstes ont aussi été encadrés et escortés par les forces de sécurité, de la sortie de l'A38 jusqu'au parking du stade Gaston-Gérard.

De son côté, sur les réseaux sociaux, le DFCO a appelé le public à être "exemplaire". Près de 11 000 spectateurs sont attendus. La rencontre (16e journée de Ligue 2) débute à 20h45.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
dijon fco football sport aj auxerre faits divers violence