• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Grippe : il est possible de se faire vacciner jusqu'à fin janvier

Des vaccins contre la grippe dans une pharmacie à Bordeaux, le 6 octobre 2017 / © GEORGES GOBET / AFP
Des vaccins contre la grippe dans une pharmacie à Bordeaux, le 6 octobre 2017 / © GEORGES GOBET / AFP

La Bourgogne-France-Comté a atteint le seuil épidémique de la grippe. Un pic est attendu pour le mois de janvier. La vaccination est vivement conseillée, elle est possible jusqu'à la fin du mois de janvier.

Par Valentin Chatelier

La grippe est de retour en Bourgogne-Franche Comté. Alors que le seuil épidémique a été atteint, les professionnels de santé conseillent de se faire vacciner. Et cela est possible jusqu'à fin janvier.

"Ça n'empêchera pas forcément de faire une petite grippe, mais ça évitera de faire une grippe grave", explique Emmanuel Debost, médecin généraliste et membre du réseau Grippe.


Les personnes fragilisées d'autant plus concernées

Les personnes fragilisées sont particulièrement concernées : les personnes âgées, les femmes enceintes, les patients avec des problèmes cardiaques ou respiratoires, etc.

Cette année, la plupart des malades ont attrapé le virus de type A. C'est la forme la plus contagieuse de la grippe.


Les stocks prévus en fonction dans les pharmacies


Le médecin généraliste anticipe une tension en cette fin d'année. "On aura probablement des cabinets médicaux qui seront fermés, pas toujours avec des remplaçants. On anticipe une tension. On va essayer de renforcer les plages horaires avec mes médecins régulateurs qui sont au Samu", note Emmanuel Debost.

Du côté des pharmaciens, les stocks sont prévus en fonction. "L’épidémie est apparemment beaucoup plus précoce cette année. C’est pour ça que l’administration nous a demandé de tenir compte de cette précocité pour augmenter les stocks et répondre à la demande des patients", fait remarquer Pierre Variot, pharmacien.

La grippe n'est pas un virus à prendre à la légère. L'hiver dernier, 14 400 personnes en sont décédées en France. Elle peut entraîner de graves complications.


Un reportage de Cécile SAUZAY, Gabriel TALON et Lucile FEUILLEBOIS avec
Emmanuel Debost, médecin généraliste et membre du réseau Grippe
Pierre Variot, pharmacien

Grippe : il est possible de se faire vacciner jusqu'à fin janvier

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Signature du plan Schuman le 18 avril 1951

Les + Lus