• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Journée Mondiale de l'Autisme : les associations demandent à l'Etat une meilleure prise en charge

5e edition de la Marche de l'Espérance à l'occasion de la journée mondiale de sensibilisation à l'autisme le 2 avril, à Paris. / © Aurelien Morissard / IP3
5e edition de la Marche de l'Espérance à l'occasion de la journée mondiale de sensibilisation à l'autisme le 2 avril, à Paris. / © Aurelien Morissard / IP3

La journée mondiale de sensibilisation à l'autisme aura lieu ce mardi 2 avril. Elle vise à mieux informer le grand public sur les réalités de ce trouble du développement. L'autisme touche 1 personne sur 150 dans le monde.

Par Christophe Tarrisse

Sensibliser le grand public à l'autisme, c'est le but de cette journée mondiale ce mardi 2 avril. On estime à environ 700 000 le nombre de personnes ayant un trouble du spectre de l’autisme en France. En 2010, seules 75 000 personnes avec autisme ou autres trouble étaient diagnostiquées, prises en charge  et moins de 20% d’entre elles bénéficiaient d’un accompagnement au sein d’une structure dédiée.

Ce handicap touche 1% de la population (28.000 personnes en Bourgogne-Franche-Comté) mais il reste méconnu et suscite encore souvent les préjugés, les jugements hâtifs, la peur ou le rejet.

En 2017, La Cour des Comptes souligne que les deux tiers des enfants et près de 80% des adultes sont accueillis dans des établissements généralistes. Trois plans autisme n’ont pas servi à changer significativement la situation. Une nouvelle dynamique pour défendre la cause des personnes autistes en France est une urgence absolue selon l'association Autisme France.
 
 

Quelle prise en charge ?


"L'État n'a pas encore reconnu l'autisme et ses besoins spécifiques" à travers une loi et mène des "politiques inadaptées" qui marginalisent les personnes atteintes d'autisme, dénonce M'Hammed Sajidi, président et fondateur de l'association Vaincre l'autisme. "On est dans un système qui ne fonctionne pas", lâche M. Sajidi. La scolarisatione est aussi une difficulté, avec peu de structures d'accueil.

En avril 2018, le Premier ministre Édouard Philippe a présenté le 4e plan autisme. Cette stratégie sur cinq ans vise à "rattraper le retard" de la France, et prévoit notamment un diagnostic et une intervention précoces.
 

Tous en Bleu


Éclairez en Bleu " (Light It Up Blue) » est une initiative d’Autism Speaks, la plus grande organisation américaine dans le domaine scientifique et de soutien pour l’autisme. Dans le cadre de cette initiative, les organisations de l’autisme à travers le monde incitent à illuminer en bleu pendant la nuit du 2 avril, des monuments symboliques, des hôtels, des complexes sportifs, des salles de concerts, des musées, des ponts, des commerces, des maisons et d’autres bâtiments pour une nuit.

Dès samedi 30 mars, le village de l'autisme s'est installé à Dijon pour sensibiliser le public.

 



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Festival du film policier de Beaune 2019 : "la culture à Beaune, c'est du développement économique"

Les + Lus

Les + Partagés