Tests Covid payants : où en est-on un mois après ?

Publié le

Cela fait presque un mois que les tests de dépistage du Covid-19 ne sont plus gratuits, cette mesure a été mise en place pour accélérer la vaccination. Qu'en est-il aujourd'hui ? Est-ce que le nombre de tests a-t-il diminué ?

À compter du 15 octobre 2021, sauf pour raison médicale, les tests de dépistage du Covid-19 sont devenus payants.
Les personnes majeures non vaccinées et sans ordonnance doivent débourser la somme minimale de 44 € pour un test PCR et de 22 € pour un test antigénique.

Une baisse de nombre de tests PCR constatée

Dans la semaine qui a suivi l'annonce du déremboursement des tests PCR, le nombre de tests PCR a chuté.
Selon Christophe Bodenreider, pharmacien biologiste à Dijon, il y a bien une baisse du nombre de tests, mais beaucoup de personnes peuvent encore bénéficier des tests pris en charge par l'Assurance Maladie, les 3/4 des tests effectués sont encore gratuits : "on a vu la diminution des tests d'une semaine à l'autre, à partir du 15 octobre. On a effectivement observé une chute des tests, mais qui n'a pas été si énorme que cela. Dans ces tests-là, il y a toute une catégorie de gens à qui on peut faire un test qui va être remboursé. Si les gens sont vaccinés, ils peuvent faire un test comme ils veulent, pour aller voir leur grand-mère par exemple, ils seront remboursés."

Des tests encore gratuits, mais pour qui ?

Les tests Covid sont gratuits dans les cas suivants :

  • personnes présentant un schéma vaccinal complet ou une contre-indication à la vaccination
  • pour les mineurs
  • pour les cas contact, dans le cadre du contact-tracing fait par l'Assurance maladie
  • pour les personnes concernées par des campagnes de dépistage collectif, organisées par les Agences régionales de santé ou au sein des établissements de l'éducation nationale par exemple
  • pour les personnes ayant une ordonnance médicale de moins de 48 heures
  • pour les personnes ayant un certificat de rétablissement de moins de six mois
  • en cas de test antigénique positif, le test RT-PCR effectué dans un second temps pour confirmer l'infection est pris en charge par l'Assurance maladie.

Le cas des personnes vaccinées

Pour une personne dont le schéma vaccinal est complet contre le Covid, elle peut se faire tester sans payer son test. Dans ce cas, pas d'avance de frais, la présentation de l'attestation de vaccination sert de justificatif.

L'Assurance Maladie prend entièrement en charge le coût du test, qu'il soit PCR ou antigénique. Les tests sérologiques ne sont pas remboursés, même si on est vacciné.

Les tests antigéniques en chute libre

Depuis un mois, ce sont donc les tests antigéniques ou tests rapides qui ont le plus diminué. Comme le confirme le Docteur Giuseppe Mannino, pharmacien à Dijon : "le nombre de tests antigéniques a drastiquement diminué. On faisait 1000 tests par semaine, maintenant c'est 100 - 120 tests par semaine."

Alors que la 5ème vague épidémique se confirme, à l'approche des fêtes de fin d'année, les files d'attente pourraient bien se profiler devant les centres de dépistage.