• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Brexit : quelles conséquences pour les Britanniques vivant en Bourgogne ?

Pour cette anglaise, mariée à un Français et vivant en Bourgogne, tout va devenir plus compliquée. / © France 3 Bourgogne
Pour cette anglaise, mariée à un Français et vivant en Bourgogne, tout va devenir plus compliquée. / © France 3 Bourgogne

Mardi 15 janvier, le parlement britannique a rejeté l’accord sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. La perspective d’un « no deal » progresse. Mais quel sera l’impact pour les Britanniques qui vivent en Bourgogne ? Devront-ils partir ?

Par Valentin Chatelier

Le rejet de l’accord sur le Brexit plonge Amy Bracknall dans l’incertitude. Pour cette Anglaise, mariée à un Français et vivant en Bourgogne, tout va devenir plus compliqué. Pour elle mais aussi pour sa famille. "Je suis très inquiète. J’habite ici depuis 15 ans, sans problèmes. Je me retrouve à faire les papiers pour la préfecture pour faire une carte de séjour, éventuellement un passeport français. Ça fait 15 ans que je vis tranquille. Et d’un coup, tout change" explique-t-elle.

Nicolas Grant, Ecossais, est lui aussi expatrié en Bourgogne. Et les conséquences pourraient également être importantes pour lui. "J’ai choisi de vivre en France, ma femme est Française, nous voulons construire notre famille ici et vivre ensemble. Je veux rester ici, mais ne sais pas du tout si sera possible", témoigne-t-il.
 

De nombreuses difficultés


Le délégué régional de la Chambre de commerce et d’industrie franco-britannique, Philippe Gomis, est également inquiet. "Tant à la chambre que dans ma société, nous avons déjà pris des mesures, en suivant les consignes de l’ambassade du Royaume-Uni. C’est-à-dire de conseiller à tous les Britanniques d’aller demander une carte de séjour", note-t-il.

Il est également inquiet à la pensée des difficultés qui pourraient être provoquées par le Brexit, concernant les droit des expatriés britanniques sur le sol français : permis de conduire, travail, voyages scolaires, pouvoir d’achat des retraités…

Tous espèrent donc l’acceptation du plan B, qui doit être présenté par Theresa May.


Le reportage de Caroline JOURET, Christophe GAILLARD et Hugo PIGUET avec
Amy Bracknall
Nicholas Grant
Philippe Gomis, délégué régional BFC de la Chambre de Commerce et d'industrie Franco-Britannique
 
Brexit : quelles conséquences pour les Britanniques vivants en Bourgogne ?

A lire aussi

Sur le même sujet

Cathédrale Saint-Bénigne : la petite forêt de Dijon

Les + Lus