CARTE. Où en est la sécheresse 2020 par rapport aux années précédentes ?

La sécheresse s'étend en Bourgogne-Franche-Comté alors que des températures caniculaires touchent notre région. Nous vous proposons de comparer les cartes des trois dernières années.

Illustration.
Illustration. © LOIC VENANCE / AFP

Selon les cartes publiées sur le site gouvernemental Propluvia, qui répertorie les arrêtés de restriction d'eau liés à la sécheresse, l'épisode 2020 est tout aussi intense que l'an passé.

Les restrictions d'eau sont quantifiés sur quatre niveaux : vigilance, alerte, alerte renforcée et crise. Au 6 août, les cartes de Propluvia montrent que quatre départements ont atteint le niveau de crise dans au moins un bassin versant. C'est le cas de la Côte-d'Or, de la Nièvre, de la Saône-et-Loire et de l'Yonne.

En 2019, le plus haut niveau, celui de crise, concernait également les mêmes départements au même moment de l'année. La Nièvre était davantage touchée, l'Yonne un peu moins. En 2018, aucun département n'avait de bassin versant en situation de crise au 6 août.

Les particuliers et les professionnels qui sont situés dans les zones en crise doivent limiter leur consommation d'eau au strict nécessaire. "Seuls les prélèvements permettant d'assurer l'exercice des usages prioritaires sont autorisés (santé, sécurité civile, eau potable, salubrité)", précise le site Propluvia.

Nous vous proposons sur les cartes ci-dessous de comparer la situation en 2020, 2019 et 2018 à trois moments : au 6 août, puis deux semaines plus tôt au 23 juillet et encore deux semaines avant au 9 juillet.
 

La situation au 6 août

en gris : vigilange, en jaune : alerte, en orange : alerte renforcée, en rouge : crise
6 août
6 août © Propluvia


La situation deux semaines plus tôt, au 23 juillet

en gris : vigilange, en jaune : alerte, en orange : alerte renforcée, en rouge : crise
23 juillet
23 juillet © Propluvia


La situation deux semaines plus tôt, au 9 juillet

en gris : vigilange, en jaune : alerte, en orange : alerte renforcée, en rouge : crise
9 juillet
9 juillet © Propluvia
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécheresse météo