• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Champcevrais : quand l'architecture facilite la prise en charge de l’autisme

La vie au centre de Champcevrais s'organise autour d'une "place du village". / © Negroni Archivision
La vie au centre de Champcevrais s'organise autour d'une "place du village". / © Negroni Archivision

"L'éveil du scarabée" est une maison d’accueil pour autistes située à Champcevrais, à une cinquantaine de kilomètres d'Auxerre. Le lieu a été conçu pour améliorer la qualité de vie des patients et faciliter le travail du personnel.
 

Par B.L.


"L'éveil du scarabée" a ouvert ses portes en 2014 à Champcevrais, dans l’Yonne. Il accueille une douzaine d’autistes, dont l’hypersensibilité engendre des TED (troubles envahissants du développement).
 

Pendant leur séjour au centre de Champcevrais, les pensionnaires suivent un emploi du temps rythmé pour développer leur autonomie et leur apprendre à mieux communiquer.
"Certains vont communiquer surtout par objets, d’autres par photos et ensuite le stade le plus avancé c’est par pictogrammes. S’ils ont besoin d’un verre d’eau, ils viendront vers nous en nous donnant le pictogramme. Ca va nous permettre de savoir ce qu’ils veulent", explique Cassandre Rhedon, monitrice-éducatrice au foyer d'accueil médicalisé L'éveil du Scarabée.

Ce centre d’accueil de l’Yonne a nécessité plusieurs années d’études avant de voir le jour. Le résultat est à la hauteur, puisque le cabinet d’architectes Negroni a reçu le prix d'architecture des ArchiDesignClub Awards 2015 dans la catégorie "Établissements de santé".

 
"L'éveil du scarabée" est un foyer d'accueil médicalisé pour personnes souffrant de troubles autistiques. Il est situé à Champcevrais, dans l’Yonne.
"L'éveil du scarabée" est un foyer d'accueil médicalisé pour personnes souffrant de troubles autistiques. Il est situé à Champcevrais, dans l’Yonne.
 

Pourquoi "L'éveil du scarabée" est-il unique ?


Tout a été pensé pour accroître le sentiment de sécurité et réduire les tensions. Le bâtiment participe efficacement à la prise en charge thérapeutique des patients hypersensibles.

La lumière notamment joue un rôle primordial grâce à des verrières et des puits de lumière. Un seul exemple : des moucharabiehs en forme de petits scarabées tamisent la lumière et l'atténuent quand elle est trop forte. Les résultats sont nets : la journée, les couleurs sont dynamiques et stimulantes et le soir, elles prennent des teintes chaudes et tamisées.

L’Eveil du Scarabée, qui abrite un arbre en son centre, est conçu comme un village.
Un espace unique regroupe les chambres, les espaces de vie et les services administratifs et techniques. Ces derniers se trouvent derrière des panneaux vitrés, ce qui  permet une surveillance discrète, mais constante.

"Cette structure offre aux résidents des lieux très apaisants pour chacun et ce qui est intéressant pour nous, c’est de pouvoir communiquer d’un lieu à un autre sans avoir de téléphone en cas d’urgence", précise Claudia Dos Santos, psychologue à L'éveil du Scarabée.

 
Reportage de Sébastien Kerroux, Yoann Etienne et Patrick Jouanin avec :
-Cassandre Rhedon, monitrice-éducatrice au foyer d'accueil médicalisé L'éveil du Scarabée
-Claudia Dos Santos, psychologue au foyer d'accueil médicalisé L'éveil du Scarabée


Ce modèle de centre est malheureusement trop peu répandu et tout le monde s’accorde à dénoncer un manque de structures d'accueil pour autistes en France. Rien qu’en Bourgogne-Franche-Comté, on estime que près de 30 000 personnes souffrent de troubles autistiques. 

 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Pour quelques mètres de trop, un restaurant de La Brosse-Montceaux doit 53 000 euros

Les + Lus