Charolles : la bande dessinée s'invite dans les rues pendant tout l'été

La bande dessinée est à l'honneur à Charolles. L'exposition "Vachement B.D. à Charolles" inaugurée le 4 juillet, restera en place jusqu'à fin septembre/début octobre. Le parcours jalonné de 70 panneaux offre une découverte insolite de la cité médievale de Charolles (Saône-et-Loire) .
 

L'idée a germé en 2019. Karine Viscusi, la présidente de l'Union des commerçants de la ville de Charolles en est à l'origine. Elle cherchait un moyen de créer une animation estivale fédératrice. " La B.D. c'est multigérationnel. Tout le monde aime la B.D.". 

Karine Viscusi souhaitait que le projet attire du monde à Charolles. "J'ai été bien inspirée" dit-elle. 


Karine Viscusi ne savait pas encore que 2020 serait consacrée "année de la bande dessinée" par le ministère de la culture, et personne ne pouvait se douter qu'il y aurait l'épidémie du coronavirus avec des mesures sanitaires.  

Vachement B.D. à Charolles arrive à point nommé : "En cette période, une exposition en plein air, ça ne pouvait pas mieux tomber."  
 

Un vaste projet tronqué par le coronavirus

L'idée a fait son chemin. Le collectif d'une trentaine de personnes qui a été créé, regroupant des commerçants, des enseignants, des musiciens, et des particuliers, avait vu beaucoup plus grand : "On avait imaginé que des dessinateurs interviendraient dans les écoles, collèges et lycées. Les élèves de l'école de musique de Charolles devaient composer des airs qu'ils devaient jouer en public".

Des élèves en BTS bio qualité, du lycée Polyvalent Julien Wittmer à Champagny, tout près de Charolles, devaient même inventer une recette de terrine "Vachement B.D." qui devait être mise en vente pour l'événement.

Une bonne partie du programme a été annulé et repoussé à l'année prochaine. Car il y aura une deuxième édition en 2021. 

Un thème plutôt qu'un dessinateur

Plutôt qu'un énième salon de la BD, le collectif organisateur a préféré opter pour un thème : "Les boutiques dans la BD". Le résultat hétéroclite ne les a pas déçu.

"Les vignettes qui ont été agrandies pour les panneaux d'exposition, sont tirées d'album aussi divers dans le style que dans les couleurs" dit Karine Viscusi, qui est aussi la présidente du "Collectif Vachement B.D. à Charolles".
Les bénévoles ont travaillé pendant le confinement. Ils ont choisi les visuels, construit les panneaux d'exposition qu'ils ont peints et installés. Dès le premier jour, l'exposition a changé la physionomie de Charolles. 

Karine Viscusi se réjouit de voir "les gens beaucoup plus nombreux à venir profiter de la promenade des Provins, alors qu'avant il y avait peu de monde."

Quant aux retombées économiques, elles semblent déjà là : "Le week-end de l'inauguration, la librairie de Charolles a été débordée et les restaurants étaient pleins". 

Charolles espère grâce à cette exposition réussir son été et attirer beaucoup de monde. C'est un atout de plus pour la cité de Charles le Téméraire, qui n'en manque pas. Traversés par des rivières et des canaux, elle est connue aussi comme la Venise Charolaise.  


 
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité