Cinq questions sur l’Ambroisie, cette plante invasive qui se développe en Bourgogne-Franche-Comté

L’ambroisie est en pleine progression en Bourgogne-Franche-Comté. Mais pourquoi cette plante envahissante peut-elle gravement nuire à notre santé ? Nous vous l’expliquons, en cinq questions.

L’ambroisie est une plante annuelle envahissante dont le pollen est à l’origine de fortes réactions allergiques.
L’ambroisie est une plante annuelle envahissante dont le pollen est à l’origine de fortes réactions allergiques. © Rolland Quadrini / MAXPPP

Chaque année, pendant la période estivale, c’est la même histoire. Nez qui coule, éternuements… Les allergies au pollen sont légion. L’une des causes peut être l’ambroisie, une plante invasive que l’on voit de plus en plus en Bourgogne-Franche-Comté. Explications.

Qu’est-ce que l’ambroisie ?

L’Ambroisie à feuilles d’armoise (Ambrosia artemisiifolia L.), est une plante originaire d’Amérique du Nord et qui se propage fortement en France. L'espèce a été introduite en Europe à partir de la fin du XIXe siècle. L’Homme est le vecteur principal de son introduction et de son expansion. Elle est reconnaissable par sa tige couverte de poils blancs et ses feuilles, du même vert sur les deux faces.

L'ambroisie est reconnaissable à ses feuilles vertes des deux côtés.
L'ambroisie est reconnaissable à ses feuilles vertes des deux côtés. © MAXPPP/Laurent Thevenot

Dans quels milieux peut-on trouver de l’ambroisie ?

L’ambroisie pousse au printemps et se développe dans les terres agricoles, les bords de route, les chantiers et carrières, les bords de cours d’eau, les terrains privés et en milieu urbain. Autant dire qu’il est possible d’en croiser quasiment partout !

Quels territoires sont les plus touchés ?

Très envahissante, "l’ambroisie s’installe durablement en Bourgogne-Franche-Comté", explique l’ARS. Les départements de la Nièvre et de la Saône-et-Loire sont les plus touchés de la région, suivis du département du Jura. À l’échelle de la France, la région Auvergne-Rhône-Alpes est la plus touchée.

Sur cette carte, il est possible de voir le développement de l'ambroisie à travers la France.
Sur cette carte, il est possible de voir le développement de l'ambroisie à travers la France. © Ministère des Solidarités et de la Santé

Pourquoi lutter contre l’ambroisie ?

En plus d’être invasive, l’ambroisie est très allergène. "Quelques grains de pollen par mètre cube d’air sont suffisants pour déclencher des manifestations allergiques : rhinites, conjonctivites, trachéites, avec dans 50 % des cas, l’apparition d’asthme ou son aggravation", précise l’ARS.

De plus, l’allergie à l’ambroisie apparaît après plusieurs années d’exposition à son pollen. L’objectif de la lutte est donc de réduire l’exposition aux pollens par l’élimination de la plante et par la prévention de la dissémination de graines.

Comment lutter contre l’ambroisie ?

Vous pouvez participer à la lutte contre l’ambroisie en signalant les plants grâce à votre smartphone ou sur le site signalement-ambroisie.fr, votre signalement est reçu par le référent de la commune qui coordonne les actions de lutte pour éliminer l’ambroisie.

Dans le cadre des journées de lutte contre l’ambroisie, du 15 au 30 juin 2021, des journées d’information auront lieu le samedi 12 juin à Poligny (Jura) et le jeudi 24 juin à Beaune (Côte-d’Or). Au programme : la reconnaissance de la plante et les actions de prévention ou de lutte. D’autres événements auront lieu pendant l’été, pour en savoir plus.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nature société santé