Clamecy : les élus contre la menace de la fermeture des urgences

Les élus sont venus se faire soigner pour "syndrome post-traumatique lié à la fermeture des urgences de nuit" / © FTV
Les élus sont venus se faire soigner pour "syndrome post-traumatique lié à la fermeture des urgences de nuit" / © FTV

Ils étaient une centaine à se rassembler dès 21 heures jeudi 22 février, devant les urgences de Clamecy. Des élus, mais aussi beaucoup d'habitants de Clamecy et des communes environnantes. Action symbolique : se faire soigner d'un"syndrome post-traumatique lié à la fermeture des urgences de nuit".

Par F.L.

Sur le même sujet

Dijon : derniers préparatifs au lycée Montchapet pour les épreuves du bac

Les + Lus