Cet article date de plus de 3 ans

Clamecy : les élus contre la menace de la fermeture des urgences

Ils étaient une centaine à se rassembler dès 21 heures jeudi 22 février, devant les urgences de Clamecy. Des élus, mais aussi beaucoup d'habitants de Clamecy et des communes environnantes. Action symbolique : se faire soigner d'un"syndrome post-traumatique lié à la fermeture des urgences de nuit".
Des élus, mais aussi des habitants
Une trentaine d'élus de la Nièvre sont venus se rassembler vers 21 heures à l'hôpital de Clamecy, en présence d'habitants.
Une centaine en tout, pour exprimer leur colère, contre la fermeture annoncée des urgences de nuit.

Action symbolique
Les manifestants sont venus aux urgences pour se faire soigner de façon symbolique, avec leur carte vitale, et se faire soigner pour "un syndrome post-traumatique lié à la fermeture des urgences de nuit".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société