Coronavirus : ce que vont changer les mesures annoncées par Jean Castex pour les habitants de Bourgogne-Franche-Comté

Le premier ministre Jean Castex a annoncé ce jeudi 15 octobre une série de mesures destinées à limiter la circulation de la Covid-19 en France. Si notre région échappe au couvre-feu, d'autres mesures vont s'appliquer. Restaurants, fêtes, mariages, voici ce qu'il faut savoir. 
Les fêtes privées, comme les mariages ou les soirées étudiantes, qui se tiennent dans des salles des fêtes, dans des salles polyvalentes ou tout autre établissement recevant du public seront interdites" sur l'ensemble du territoire.
Les fêtes privées, comme les mariages ou les soirées étudiantes, qui se tiennent dans des salles des fêtes, dans des salles polyvalentes ou tout autre établissement recevant du public seront interdites" sur l'ensemble du territoire. © Pixabay

Vous avez prévu d'aller au restaurant ?

C'est encore possible, y compris le soir en Bourgogne-Franche-Comté. Vous n'aurez pas à avoir l'oeil sur la montre. Pas de couvre-feu.
En revanche, le nombre de convives sera limité à 6 personnes par table. C'est le protocole sanitaire imposé désormais aux restaurants dans toute la France, et plus seulement dans les zones où le virus circule de façon "alerte maximale".
Le nom des convives devra également être laissé dans les établissements pour permettre aux équipes de contact tracing de retrouver plus facilement les cas contacts, si une personne est dépistée positive au coronavirus.
 

Mariage, 80 ans de la grand-mère, anniversaire de vos enfants ou noces d'or ? 


Si vous vous réunissez dans un domicile, vous êtes encore libre d'inviter du monde. Emmanuel Macron a néanmoins demandé aux Français de limiter le nombre de personnes qu'ils fréquentent. La règle des 6 personnes, ne peut être imposée aux Français,  il n'y a en aucune façon une quelconque obligation réglementaire ou légale de respecter cette règle des six personnes à un domicile privé.

Si vous aviez prévu une fête dans une salle communale polyvalente, une maison pour tous par exemple, un restaurant, ou tout autre établissement recevant du public, voici la mauvaise nouvelle. "Toutes les fêtes privées, comme les mariages ou les soirées étudiantes, qui se tiennent dans des salles des fêtes, dans des salles polyvalentes ou tout autre établissement recevant du public seront interdites" sur l'ensemble du territoire, précise le premier ministre.

Cette mesure ne s'appliquait jusqu'alors que dans les seules zones en niveau d'alerte maximale. En Bourgogne-Franche-Comté, le plafond de 30 personnes devait être respecté jusqu'à présent.
 

Vous aviez prévu d'aller encourager une équipe sportive, faire du shopping, aller au musée ?

Dans les lieux assis, il faudra respecter la règle d'un siège sur deux occupé. Les jauges seront limitées à 1000 ou 5000 personnes, selon les arrêtés pris par les préfectures. Le nombre de visiteurs sera donc limité.
Dans les lieux où le public, visiteurs sont debouts, comme les supermarchés, foires, musées, commerces, là aussi, des jauges seront définies sur la base de 4m2 par personne a rappelé Jean Castex. Une jauge sera fixée par le Préfet en fonction de la circulation du virus.
 

L'état d'urgence sanitaire entre en vigueur samedi 17 octobre 2020 à 00h00 sur l'ensemble du territoire national. Les mesures annoncées entreront alors en vigueur. Ce régime offre un cadre juridique permettant d'encadrer certaines restrictions, face à la reprise de l'épidémie.


Vous avez prévu de voyager en train, en avion vers une zone où le couvre-feu débute à 21 heures ?

Le chef du gouvernement a précisé que des déplacements seraient autorisés dans les zones concernées entre 21 heures et 6 heures, "si vous avez un train ou un avion qui arrive ou qui part après 21 heures". "Il faudra le cas échéant montrer votre billet si vous être contrôlé (...) Le billet de train ou d'avion vaudra dérogation", assure Jean Castex".

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société