Coronavirus covid-19 : confinés, les sportifs professionnels s'amusent sur les réseaux sociaux

Comme Amaury Leveaux, les sportifs bourguignons ont fait de preuve de créativité sur les réseaux sociaux / © Twitter Amaury Leveaux
Comme Amaury Leveaux, les sportifs bourguignons ont fait de preuve de créativité sur les réseaux sociaux / © Twitter Amaury Leveaux

Partout en Bourgogne, les sportifs professionnels n'échappent pas au confinement. Du basketball au rugby en passant par la natation, le football ou l'athlétisme, tour d'horizon sur les réseaux sociaux. 

Par Léo-Pol Platet

Une photo en noir et blanc, tête baissée et un court texte « waiting time » (NDLR: temps d'attente, en anglais).
Cela ne fait que quelques jours qu’ils sont chez eux, privés de sport, et à l’image d’Abdoulaye Loum, les sportifs bourguignons semblent déjà impatients de reprendre leur quotidien.
 
 

 #Stayathomechallenge pour les basketteurs et les footballeurs

 
Comme ses coéquipiers de la JDA Dijon Basket, le Français a cédé à la mode des challenges sur les réseaux sociaux. Dans leur story instagram respective, on a ainsi pu voir Axel Julien et Abdoulaye Loum enfants, le plus gros dunk d’Alexandre Chassang ou encore quelques highlights de la saison du meneur David Holston.


Dans le football, le dernier challenge en vogue consistait à jongler avec du papier toilette. Au DFCO, ce sont notamment l'attaquant Mama Baldé et son coéquipier Jhonder Cadiz qui s'y sont essayés.
 
Sur Twitter, leurs coéquipiers Florent Balmont et Frédéric Sammaritano ont profité de leur aura pour faire passer quelques messages. Et quand Florent Balmont dit qu’il faut rester à la maison, on a plutôt envie de l’écouter.
 
 

 

 
Une préparation physique à respecter

 
Comme pour tous les autres sportifs professionnels, rester confiné à la maison ne rime pas avec repos. Dans chaque club, les préparateurs physiques ont concoté des programmes personnalisés pour que les joueurs gardent la forme avec une éventuelle reprise.


 En bonne voie pour se qualifier en phase finale et tenter d’accrocher une montée en Pro D2, les rugbymen du Stade dijonnais n'échappent pas la règle. Mieux, afin de suivre leur évolution, ils doivent rendre des comptes dans un rapport quotidien. Et certains comme le demi-de-mêlée Thomas Sylvestre ont décidé de ne pas s'entrainer seuls.
 


Dans les jours à venir, la cellule communication du club promet de l'action sur ses réseaux sociaux. Avec d'autres clubs de sa poule de fédérale 1 le Stade échangera toutes sortes de défis. Une manière de prolonger un peu plus l'esprit de compétition en ligne, à défaut de le faire sur un terrain.

  

Miellet et Leveaux : les sports individuels ne sont pas en reste

 

Lui se préparait pour les Jeux Olympiques de Tokyo, qui devraient aller avoir en juillet prochain.
Spécialiste du 1500 mètres, l'athète Alexis Miellet a dû adapter son programme, mais il continue de s'entrainer et observe avec un oeil taquin les sportifs les moins aguerris. 
n

Il a également décidé de sévir sur Twitter. Le nageur Amaury Leveaux s'est essayé au télétravail en se prenant en photo sous la douche. En légende on peut lire "Bon ben go le télétravail !". 
 


Se prépare-t-il à nager sous la douche avec sa casquette et ses vêtements ? Ou bien est-ce une imitation de lui dans les tranports en commun ? Chacun se fera son idée.
 
 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus