Coronavirus Covid-19 : le monde du sport se mobilise sur le net pour nous faire bouger

© pixabay
© pixabay

On le sait ! La sédentarité est nocive pour la santé. Depuis le début du confinement, les clubs et les salles de sport de la région ont investi la toile pour nous inciter à faire de l'activité physique. Des vidéos qui ne s'adressent pas qu'à leurs adhérents.

Par Maryline Barate


Confinés mais pas scotchés à notre canapé ! Depuis lundi, des entraîneurs et des coachs sportifs de la région multiplient les vidéos sur internet, des petits tutos pour nous guider dans notre pratique sportive... à la maison.  Toutes ces séances, via écran interposé, sont gratuites et ouvertes à tous. 


Quel que soit son âge ou son niveau 

Ainsi, Laure Berthaud a publié la sienne aujourd'hui sur la page Facebook de Montceau Gym, club pour lequel elle travaille. Cet entraîneur a installé une chaise sur sa terrasse et elle montre des mouvements de gymnastique douce. "Cette vidéo est destinée aux seniors car je gère deux groupes en gymnastique douce. Je propose des gestes simples, sans matériel spécifique et sans avoir à s'allonger car ça peut être compliqué de se mettre au sol quand on a un certain âge", précise Laure Berthaud.

 



Les entraîneurs du club de gym de Montceau essayeront de proposer chaque jour une vidéo différente. "Un de nos gymnastes a mis en ligne un vidéo hier pour des athlètes plus confirmés. J'espère pouvoir mettre rapidement un parcours de motricité pour les baby gym. L'idée est de montrer qu'on peut tous faire un peu d'activité physique. Même faire trois fois le tour de sa maison, c'est déjà bien ! C'est bon pour le système cardio-vasculaire. Ca fait aussi du bien à la tête. Quand on est confiné, qu'on ne peut pas voir sa famille, bouger aide psychologiquement", poursuit cet entraîneur.
 

Apporter sa pierre à l'édifice

Les salles de sport ne sont pas en reste. Ainsi, CrossFit Dijon ou Le Klube, toujours à Dijon, ont publié des vidéos proposant un petit programme de remise en forme, même quand on est coincé dans son salon. Au programme, des squats, des fentes, etc..! Dans le jargon, on appelle ces séances des WOD, workout of the day. 


"Depuis la fermeture de la salle, on est en chômage partiel. Mais très rapidement, nos coachs ont voulu participer à l'effort collectif, apporter leur petite pierre à l'édifice et aussi s'occuper ! Ils ont donc décidé de se relayer pour proposer une vidéo chaque jour à 18h. Il y a déjà du cardio-renforcement. Viendront ensuite des choses plus zen, comme du pilates ou du yoga. Et on tente aujourd'hui, pour la première fois, un cours de cuisses-abdos-fessiers en live sur Instagram. Car, outre les gestes barrière, la meilleure des défenses naturelles, c'est de garder la forme et le moral !", explique Julien Montandon, responsable communication de la salle Le Klube.

 
 

Garder le lien


Le club de basket de Fontaine-les-Dijon a lancé un défi à ses adhérents sur Facebook et Instagram :  "confiné, pas déprimé, on continue à s'entraîner !". Les vidéos affluent où on voit les enfants enchaînaient les dribbles et les paniers.
 


"Comme on ne va pas se voir pendant longtemps, on avait envie de garder le lien avec tout le monde et les réseaux sociaux le permettent. Avec les entraîneurs, on voulait faire un truc sympa pour dédramatiser la situation. Si ça peut distraire pendant ces longues journées de confinement et faire faire un peu d'activité physique à nos adhérents, c'est gagné !", résume Corinne Poitout, la présidente du club.

 


Bouger et sourire !

A l'Asptt Foot de Dijon, un challenge jongle et tir de précision a été lancé. L'occasion également de sourire un peu ! Regardez ce coach qui a remplacé le ballon de foot par d'autres objets très prisés en ce moment !

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus