Coronavirus Covid-19 : les EHPAD dans la crainte de l'évolution de l'épidémie

Les résidents de l'Ehpad de Neuilly-Crimolois, proche de Dijon. / © FTV Tiphaine Pfeiffer
Les résidents de l'Ehpad de Neuilly-Crimolois, proche de Dijon. / © FTV Tiphaine Pfeiffer

Dans les EHPAD, on applique à la lettre les mesures dictées par l'Agence Régionale de Santé. Les mesures sanitaires sont drastiques et il a été demandé aux familles de ne pas venir voir les résidents. Exemple à l'Ehpad de "La Combe Saint-Victor" à Neuilly Crimolois, en Côte-d'Or.

Par F.L.

Dans les Ehpad (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes), les pensionnaires font partie des personnes les plus exposées au Coronavirus Covid-19.

Contrôles à l'entrée de l'établissement

A l'Ehpad de Neuilly-Crimolois, il faut montrer patte blanche pour pouvoir entrer : désinfection des mains au gel hydroalcoolique, prise de température et inscription sur le registre des noms.
Les visites sont maintenant limitées, pour éviter tout risque d'importer le virus à l'intérieur même de l'établissement.

Un quotidien modifié

Pour éviter toute contamination venant de l'extérieur, toutes les activités qui font nécessitent des intervenants extérieurs sont suspendues.
Les activités proposées par les personnels en interne sont maintenues.
Par ailleurs, l'activité "spa" et la salle de cinéma sont interdits.
Les points de contact (mains-courantes, poignées de porte...) sont désinfectés trois fois par jour.
Tout est fait pour que les résidents, âgés de 80 ans en moyenne, puissent circuler librement dans un bâtiment désinfecté.
 
Les résidents et personnels redoublent de vigilance pour la désinfection des mains / © FTV Tiphaine Pfeiffer
Les résidents et personnels redoublent de vigilance pour la désinfection des mains / © FTV Tiphaine Pfeiffer
 

La crainte du confinement

Un passage au niveau supérieur de l'épidémie dans l'établissement inquiète les 70 résidents. Ce n'est pas le virus qui les préoccupe, mais les mesures de confinement.
ls ont déjà connu un confinement en chambre lors de l'épidémie de grippe de saison l'année dernière, pendant 15 jours "on a été en quarantaine pendant 15 jours, on mange dans la chambre...c'est long", lâche un résident.
Les repas sont servis en chambre, si les résidents présentent les symptômes. 
Actuellement, l'Ehpad dispose de 500 masques, 20 litres de gel hydroalcoolique, à peine de quoi tenir jusquà la fin de la semaine prochaine.
Surtout si le gouvernement décrète le stade 3 de l'épidémie, c'est une situation qui préoccupe le directeur de l'établissement, François Scherer : "Si on avait un cas dans l'établissement, les résidents seraient confinés en chambre, ce qui est beaucoup plus difficile à gérer. Si le personnel tombe malade à son tour, je ne sais pas ce qu'il adviendra..." 

Le reportage de Tiphaine Pfeiffer et Dalila Iberrakene
Intervenants :
  • Germaine Barret, 92 ans
  • Armelle Barret, petite-fille de Germaine
  • Joël Pinçon, 86 ans
  • Cécile David, 83 ans
  • François Scherer, directeur de la maison de retraite La Combe Saint-Victor
 
Coronavirus Covid-19 : les EHPAD dans la crainte de l'évolution de l'épidémie




 

Le président Macron en visite dans un Ehpad ce vendredi

Le président de la République était en visite, vendredi 6 mars, dans une maison de retraite du XIIIe arrondissement de Paris. Il en a profité pour décliner une série de "mesures de bon sens à respecter partout sur le territoire" dans ces établissements qui accueillent "les plus fragiles face au virus".
"La priorité absolue aujourd'hui est de protéger les plus fragiles" d'une contamination au coronavirus, a rappelé vendredi Emmanuel Macron.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus