Coronavirus Covid-19 : grande opération de transferts de patients de Bourgogne-Franche-Comté

Les équipes auprès d'un patient, dans une ambulance de transfert. / © CHU Dijon
Les équipes auprès d'un patient, dans une ambulance de transfert. / © CHU Dijon

Une opération de transfert de malades du Covid-19 s'est effectuée depuis ce week-end, au départ des hôpitaux de Dijon et Besançon, à destination d'unités moins chargées. Lundi 30 mars, un hélicoptère du SMUR 21 est parti pour Clermont-Ferrand.

Par F.L.

Les transferts de patients depuis la Bourgogne et la Franche-Comté se sont poursuivis lundi 30 mars. 
Au départ des centres hospitaliers des grandes villes (Dijon, Besançon), comme au départ de centres hospitaliers tels que Paray-le-Monial ou Chalon-sur-Saône, toute une coordination s'opère depuis les instructions d'une cellule de régulation nationale en lien avec la Direction Générale de la Santé.
C'est l'Agence Régionale de Santé de Bourgogne-Franche-Comté qui pilote la coordination des établissements et des services d'urgence.
L'hélicoptère du SMUR 21 s'est posé à Clermont-Ferrand (en arrière-plan, le Puy de Dôme) ce lundi 30 mars / © CHU Dijon
L'hélicoptère du SMUR 21 s'est posé à Clermont-Ferrand (en arrière-plan, le Puy de Dôme) ce lundi 30 mars / © CHU Dijon

50 patients transférés

Pour sa zone de régulation, le CHU de Besançon a opéré des transferts par hélicoptère de l’armée au départ du CHU et par avion depuis les aéroports de Dole-Tavaux, Courcelles-lès-Montbéliard et Frotey-lès-Vesoul :
-          22 patients vers les hôpitaux d’Auvergne Rhône-Alpes (Clermont-Ferrand et Grenoble)
-          10 patients en PACA (Marseille, Nice, Cannes et Aix en Provence)
 
Pour sa zone de régulation, le CHU Dijon Bourgogne a quant à lui coordonné le transfert de 18 patients issus des établissements de la région ex-Bourgogne vers les hôpitaux d’Auvergne Rhône-Alpes (Clermont-Ferrand, Montluçon, Moulins, Vichy), par hélicoptère et par voie terrestre.

Des transferts dans notre région

L'hôpital William Morrey de Chalon-sur-Saône a transféré 4 de ses patients vers la région AuRA, "afin de préserver des marges pour accueillir notre population."
Ainsi, des patients venant de l'hôpital de Mâcon ont été accueillis hier à Chalon.

Des transferts vers des établissements extérieurs, pour quoi faire ?

La logique de transfert de malades du Covid-19 répond à trois axes principaux :
  • Il s'agit tout d'abord d'anticiper un éventuel pic de fréquentation dans les services de réanimation, et de ne pas attendre un encombrement.
  • Puis ces transferts permettent de répartir la charge sur plusieurs régions, et sur des établissements qui ont une capacité d'accueil
  • Enfin, cela permet d'éviter les transferts en urgence. En effet, ces transferts sont planifiés, et peuvent s'effectuer avec tout l'entourage de moyens et de personnels nécessaires à l'accompagnements des malades.

Les patients et leurs familles

Selon les services communication des établissements des Centres Hospitaliers Universitaires de Dijon et Besançon, un dispositif d'accompagnement des familles est proposé, pour garder le contact.
Un communiqué rappelle que "pleinement conscients de l’épreuve supplémentaire que peut représenter cet éloignement géographique, les établissements de santé œuvrent pour offrir aux familles concernées un soutien psychologique et organisationnel adaptés, en amont, pendant et après le transfert."


Une séquence vidéo de l'arrivée de l'hélicoptère SMUR 21 à Clermont-Ferrand
 
Coronavirus Covid-19 : des patients de Dijon transférés vers Clermont-Ferrand

 

Remerciements des équipes des CHU Bourgogne et Franche-Comté

Par le biais d'un communiqué aux médias, les CHU de Dijon et Besançon "adressent leurs plus sincères et chaleureux remerciements aux hôpitaux qui ont accueilli ces patients, ainsi qu'aux aéroports de la région qui ont mis tout en oeuvre pour réaliser, avec d'infinies précautions, les transferts de patients par avion." 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus