Coronavirus Covid-19 : sept entreprises sur dix ont eu recours au chômage partiel en Bourgogne-Franche-Comté

Le chômage partiel a concerné 498 000 salariés en Bourgogne-Franche-Comté entre le 1er mars et le 1er juin.

Illustration.
Illustration. © Alexandre MARCHI / MAXPPP

498 000 salariés ont été placés au chômage partiel en Bourgogne-Franche-Comté sur la période du 1er mars au 1er juin 2020, selon des données publiées le 3 juin par la Dares, le service statistique du ministère du travail. Au niveau national, 13 millions de salariés ont été concernés par cette mesure.

Sept établissements sur dix de notre région ont eu recours au chômage partiel, note la Direccte Bourgogne-Franche-Comté à partir de données arrêtées au 10 mai. Le tertiaire regroupe l'essentiel des demandes.
 


Les demandes de chômage partiel se sont concentrées sur une période allant de mi-mars à fin avril. La Dares ne donne pas de détail régional, mais les chiffres nationaux montrent bien qu'à l'approche du déconfinement, ces demandes marquent le pas.

 


Six salariés sur dix ont bénéficié d'une autorisation de chômage partiel dans notre région, selon la Direccte. Les chiffres varient légèrement selon les départements. Dans le Doubs, c'est 69%. Dans l'Yonne, 57%. Ce sont les plus petites entreprises qui concentrent les demandes. 57 % des salariés en activité partielle en Bourgogne-Franche-Comté travaillent dans un établissement de moins de 50 salariés, indique la Direccte.

 


Note : L'épidémie de coronavirus et le confinement réclamé par le gouvernement sont bien sûr à l'origine de la très grande majorité des demandes d'activité partielle. Mais les chiffres présentés regroupent toutes les causes de demandes de chômage partiel.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société emploi économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter