Coronavirus Covid-19 : "la vague est sur le point d'arriver" à l'hôpital du Nord Franche-Comté

France 3 Franche-Comté a pu rencontrer le docteur Anne-Sophie Dupond, présidente de la commission médicale de l'hôpital de Trévenans, près de Belfort. L'établissement s'attend à un afflux de patients du Covid-19 et il continue à se réorganiser pour avoir le maximum de lits.

Anne Sophie Dupond, présidente de la commission médicale d'établissement de l'hôpital du Nord Franche-Comté.
Anne Sophie Dupond, présidente de la commission médicale d'établissement de l'hôpital du Nord Franche-Comté. © France 3 Franche-Comté
Depuis  plus de trois semaines, l'hôpital du Nord Franche-Comté accueille des patients porteurs du coronavirus Covid-19.
Actuellement, 7 unités dites Covid-19 sont en capacité d'accueillir des malades nécessitant une hospitalisation. Soit 220 lits. Une cinquantaine de lits sont mis en place en réanimation, la capacité a été plus que triplée indique l'hôpital. L'ensemble de l'activité a été réorganisé. Tous les personnels sont mobilisés.

Le dernier point de l'Agence Régionale de Santé en Bourgogne Franche-Comté fait état de 102 décès en établissements de santé soit 24 de plus qu'hier. 591 patients sont hospitalisés, dont 149 en réanimation. 
 

INTERVIEW. Anne-Sophie Dupond, présidente de la commission médicale d'établissement de l'HNFC


La vague tant redoutée est-elle arrivée à Trévenans ? : "La vague est sur le point d'arriver. L'hôpital du Nord Franche-Comté se prépare depuis plusieurs semaines à cette vague, à la lumière de nos collègues de Mulhouse, qui ont eu un afflux de patients très important. Nous nous sommes organisés et continuons de nous organiser pour acceuillir le maximum de patients porteurs de la maladie Covid-19. Nous avons des patients Covid hospitalisés, nous avons des patients dépistés en ambulatoire et qui repartent chez eux, ce sont principalement des soignants, et nous avons des patients en réanimation".

Aurez-vous assez de lits pour accueillir les malades ? : "C'est une question à laquelle je ne peux pas répondre aujourd'hui. Nous sommes prêts pour accueillir un maximum de patients. Nous avons actuellement 200 lits d'hospitalisation qui ne sont pas pleins et nous avons plus que doublé nos capacités en réanimation. Grâce aux efforts de tous, nous avons construit une digue. Nous espérons que la digue sera la plus haute possible pour contrer cette vague. Nous n'en avons pas la certitude, mais tous les moyens ont été mis en place pour cela".

Avez-vous assez de personnels ? : "Nous sommes dans un contexte de tension, mais nous avons arrêté un certain nombre d'activités. Les services pour patients Covid-19 sont pourvus en personnel.

 
"La vague est sur le point d'arriver à l'hôpital du Nord Franche-Comté explique le Dr Anne-Sophie Dupond

 

Le renfort des pompiers et professionnels de santé


Etudiants en soins infirmiers et masseurs kinésithérapeutes, ainsi que les formatrices de l’IFMS (Institut de formation en soins infirmiers),  sont venus en renfort. Comme des personnels retraités ou non, médecins et infirmiers, personnel de la clinique de la Miotte, jusqu'aux pompiers du SDIS90 qui vont aider désormais aux brancardages.
   

De nouvelles mesures sont en places pour les malades et familles de malades à Trévenans

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société