Coronavirus : la région Bourgogne-Franche-Comté devient "zone à risque" pour l'Allemagne

Mercredi 30 septembre, l'Allemagne a mis à jour sa liste des régions à risque, sur fond de montée des cas d'infection au Covid-19. En France, les régions Pays de la Loire et Bourgogne-Franche-Comté viennent compléter une liste déjà longue.

Les voyageurs français vers l'Allemagne devront être placé en quarantaine.
Les voyageurs français vers l'Allemagne devront être placé en quarantaine. © Sadak Souici - Maxppp
Se rendre en Allemagne va de nouveau se compliquer. Avec la hausse des cas d'infection au Covid-19 sur l'hexagone, l'Allemagne a choisi d'étendre sa liste des régions à risque. Jusqu'ici, les voyageurs provenant de Bourgogne-Franche-Comté étaient tranquilles. Mais mercredi 30 septembre, la région a été ajoutée à la liste. Ainsi, l'ensemble du territoire français est désormais visé. A l'exception de la région frontalière du Grand Est.

Cette nouvelle actualisation, a été établie par l'institut de veille sanitaire Robert Koch. Seize autres pays de l'Union européenne sont également concernés, soit partiellement, soit complètement. C'est le cas par exemple du Royaume-Uni ou encore de la Belgique.

Le ministère des Affaires étrangères allemand a de nouveau mis en garde contre "les voyages touristiques, non-indispensables" à destination de ces nouvelles zones, où le nombre de nouvelles infections au Covid-19 dépasse désormais le plafond de 50 cas pour 100.000 habitants sur sept jours.

Quelles conditions pour pouvoir se rendre en Allemagne ?

Suite à la mise à jour de cette liste, de nouvelles règles s'appliquent pour les voyageurs voulant se rendre en Allemagne. Les voyageurs provenant d'une zone à risque sont, "selon les règles régionales d’entrée et de quarantaine en vigueur dans le Land de leur destination, obligés sous peine d'amende, d’effectuer une quarantaine de 14 jours à leur destination en Allemagne", détaille le ministère. Pour éviter cette quarantaine obligatoire, il est également possible de présenter un test PCR récent, démontrant l'absence d'infection au Covid-19.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société allemagne