Coronavirus: la Suisse n'est pas concernée par la fermeture des frontières

Le chef de l'Etat Emmanuel Macron a annoncé le lundi 13 avril la fermeture des frontières avec certains pays étrangers. La Suisse, qui ne fait pas partie de l'Union européenne mais est intégrée à l'Espace Schengen, n'est pas concernée par la mesure.

Poste frontière de Saint-Louis, entre la France et la Suisse, en mars 2020
Poste frontière de Saint-Louis, entre la France et la Suisse, en mars 2020 © Thierry Gachon - MAXPPP
"Jusqu'à nouvel ordre, nos frontières avec les pays non européens resteront fermées".

Lors de son allocution télévisée, suivie par 37,6 millions de Français (soit 94,4% de parts d'audience, record absolu), le chef de l'Etat Emmanuel Macron n'a précisé de quelle Europe il parlait.
S'agissait-il de l'Europe au sens géographique ? de l'Europe au sens politique, donc les pays de l'Union européenne ? de l'Europe au sens de la zone Schengen, où circulent librement les citoyens ?
Quid notamment de la frontière suisse, qui borde la France sur 572 kilomètres dont 230 en Franche-Comté ?
 
Ce mardi matin, les services de l'Etat à Besançon sont catégoriques: il n'y a aucun changement à attendre.

Les Français qui travaillent en Suisse pourront continuer à le faire. Ils sont près de 30.000 frontaliers en Franche-Comté.
En revanche, il est toujours interdit pour les Suisses de venir faire leurs courses en France.

Par ailleurs, seuls les postes frontières principaux sont ouverts, les passages secondaires restent fermés.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société emploi économie suisse international
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter