• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Cosne-sur-Loire : l'ancien tribunal s'est transformé en un lieu touristique

Le tribunal avait fermé ses portes avec la réforme de la justice de 2009. / © Antoine Laroche / France 3 Bourgogne
Le tribunal avait fermé ses portes avec la réforme de la justice de 2009. / © Antoine Laroche / France 3 Bourgogne

À Cosne-sur-Loire, dans la Nièvre, l'ancien tribunal a rouvert ses portes au public ce week-end. L'occasion de découvrir la nouvelle vocation du bâtiment, devenu lieu touristique et de services après quatre ans de travaux.

Par M. F.

Le Palais de Loire s'offre de nouveau au public. L'ancien tribunal de Cosne-sur-Loire (Nièvre) a retrouvé son lustre et même un nouveau balcon sur le fleuve, nouvel emblême de la bâtisse du XIXe siècle.

Le bâtiment est resté de longs mois à l'abandon, après sa fermeture en 2009. Il a ensuite fallu quatre années de travaux et près de 6 millions d'euros pour lui redonner une seconde vie. Une salle de spectacle flambant neuve a notamment vu le jour à la place de l'ancien grenier.

"C'est un lieu fortement inscrit dans le patrimoine, c'est un lieu que tous les Cosnois ont connu, précise Micheline Henry, adjointe au maire de Cosne-sur-Loire. Je pense qu'il aurait été très malvenu de ne pas le renover."
 
Cosne-sur-Loire : l'ancien tribunal s'est transformé en un lieu touristique
À Cosne-sur-Loire, dans la Nièvre, l'ancien tribunal a rouvert ses portes au public ce week-end. L'occasion de découvrir la nouvelle vocation du bâtiment, devenu lieu touristique et de services après quatre ans de travaux. - France 3 Bourgogne - Rémy Chidaine, Antoine Laroche, Cécilia Ngoc
 

De la vie au quotidien

Lieu d'accueil, le palais de Loire sera aussi un point de services. Office de tourisme, permanences administratives, salles de réception vont lui donner vie au quotidien.

"Il va poursuivre l'histoire bien sûr, parce que maintenant il fera partie de la vie des Cosnois et des gens qui vont venir visiter", indique le maire divers droite Michel Veneau.

Un restaurant s'installera également au rez-de-chausée dans les prochaines semaines. L'édifice devrait débuter sa nouvelle vie au printemps, pour l'arrivée des premiers touristes.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Dijon : les gilets verts, des médiateurs au service des usagers

Les + Lus