"Au signe de la main", "à l'italienne"... 4 arnaques à éviter sur la route de vos vacances

Bientôt peut-être, vous prendrez la route de vos congés estivaux. Pour ne pas tout gâcher avec une mauvaise expérience, la gendarmerie nationale de Côte d'Or vous livre les arnaques routières les plus courantes et des conseils si vous y êtes confrontés.

Juillet arrive, et avec lui, ces ballets de voitures sur les routes et autoroutes de Bourgogne. Mais attention, dans ces moments de relâchement, les vacanciers sont des cibles idéales pour les personnes malveillantes. De nombreuses arnaques existent pour leur soutirer jusqu’à des centaines d'euros. La gendarmerie nationale possède dans chaque département des services dits Cellule prévention technique de la malveillance. L'adjudant Fabrice Courbez de la cellule de Côte d'Or nous renseigne sur les escroqueries qui ont le plus lieu sur les routes de notre région.

L'arnaque "au signe de la main"

Les pannes sur le chemin des vacances sont un beau prétexte pour les malfaiteurs. L'arnaque au "signe de la main" peut être rencontrée sur la route, une aire de repos ou même à une station-service.

"Des individus font signe aux automobilistes, en leur signalant qu'il y a un problème sur leur véhicule. À l'instant où l'automobiliste sort de son véhicule, il se fait dérober ses objets de valeur" explique Fabrice Courbez.

Il n'est évidemment pas question de ne pas venir en aide à des personnes sur le bord de la route, mais il est impératif de redoubler de vigilance.

Le mieux est de contacter les services compétents (police, gendarmerie 17) plutôt que de tenter de régler le problème seul.

Adjudant Fabrice Courbez

L'arnaque dite "à l'irlandaise"

Celle-ci se déroule cette fois sur une aire d'autoroute ou un parking. Une personne parlant un anglais impeccable vient vous accoster et expliquer qu'elle a été victime d'un vol, qu'elle n'a plus ni papiers, ni moyen de paiements. Elle n'hésitera pas à tenter de vous attendrir en vous montrant sa famille, elle aussi parfaitement anglophone.

Cette personne vous demandera de lui retirer quelques centaines d'euros qu'elle vous remboursera par un virement une fois rentrée chez elle. Une fois de plus, le diable est dans les détails, la voiture familiale est un modèle onéreux et toute la famille est habillée richement, afin de vous mettre en confiance. Il n'en est évidemment rien, il ne faut absolument pas leur donner d'argent, mais leur proposer d'appeler les forces de l'ordre pour qu'elles leur viennent en aide.

"Une autre technique consiste à demander si vous pouvez effectuer un paiement par carte bancaire, puisqu'ils n'ont que de l'espèce et que leur carte de crédit n'est pas acceptée. Il ne faut jamais accepter une telle transaction, car vous serez payé avec de faux billets" précise Fabrice Courbez de la cellule prévention technique de la malveillance de Côte d'Or.

Une escroquerie de ce type peut aussi intervenir aux péages ou "des individus malintentionnés prétendent être à court d’argent pour payer le péage et demandent l’aide des automobilistes."

L'arnaque "à l'italienne"

Là encore, le vol intervient sur les aires de repos ou dans des parkings. "Les voleurs dégonflent le pneu d'une voiture qui est stationné. Si le propriétaire du véhicule récupère sa roue de secours afin de la changer, ils entrent dans l'habitacle pour voler des objets de valeur".

"Pour cette raison notamment, il est essentiel de verrouiller la voiture en cas de crevaison et de cacher tous les objets de valeur ou de les placer dans une boîte à gants verrouillable. Il ne faut jamais s’éloigner de son véhicule avec les portières ouvertes ou pire avec les clés sur le contact !"

Il est toujours conseillé de ne laisser aucun objet de valeur visible dans l'habitacle et d'éviter de stationner son véhicule à l'écart et/ou sans surveillance.

Adjudant Fabrice Courbez

"Si vous êtes victime d’une arnaque à l’italienne, nous vous recommandons de faire appel à une dépanneuse pour changer votre pneu dégonflé, plutôt que de sortir vos affaires du coffre de la voiture en présence des voleurs. Néanmoins, si vous souhaitez effectuer les réparations, ne restez pas isolé, fermer votre habitacle et méfiez-vous des personnes qui détournent votre attention sous prétexte de vous aider."

La technique du rétroviseur

Elle n'est pas tout à fait nouvelle et cible plus souvent les conducteurs âgés, considérés comme plus vulnérables. Mais elle pourrait être utilisée contre des touristes qui ne connaissent pas la région, ou la ville où ils séjournent.

Elle consiste dans le fait de vous interpeller en sortie de parking et de vous accuser d'avoir accroché un rétroviseur. La bonne réaction est évidemment de vérifier toute la cohérence de l'accusation mais là encore, les malfaiteurs chevronnés joueront la comédie sans faillir. La solution la plus sage est donc de vouloir établir un constat, ce à quoi ils répondront que cela les gêne et trouveront moult prétextes pour vous en détourner. La deuxième étape pour l'arnaqueur réside dans une simulation d'appel à l'assurance, mais qui en réalité fait intervenir un complice pour vous inciter à payer immédiatement et en liquide.

Là encore, si le constat à l'amiable ne peut être établi, il faut faire intervenir les services compétents (police ou gendarmerie, 17).

Victime d'une arnaque sur le réseau routier, que faire ?

Les conseils de la gendarmerie nationale sont:

- Signalez la situation sans délai en composant le 17
- Collectez le maximum d'information sur les escrocs, leurs moyens de locomotion afin de les transmettre aux forces de l'ordre.
- Ne sortez pas de votre véhicule et si vous devez le faire, coupez le moteur, fermez les fenêtres, gardez les clés avec vous et verrouillez l'habitacle.
- Ne laissez personne vous isoler.

Les SMS et appels frauduleux

Les SMS et appels frauduleux sont désormais une méthode connue d'hameçonnage. Ils n'arrivent pas qu'au moment de l'été, mais les malfaiteurs n'oublient pas que les gens en vacances sont moins suspicieux et plus faciles à embobiner.

Il y a une semaine la gendarmerie nationale a lancé une alerte sur de faux messages qui annoncent la fin de validité de permis. Ils exhortent la victime à cliquer sur un lien et renseigner un formulaire avec ses informations personnelles. C'est bien évidemment une escroquerie à laquelle il ne faut pas répondre.

Cependant, la cellule prévention technique de la malveillance précise que "pour l'instant, aucun phénomène n'émerge sur de nouvelles tentatives de phishing, il faut continuer d'être vigilant."

Il existe aussi une technique dite de la plaque d'immatriculation. Celle-ci prendra la forme d'un appel téléphonique déclarant que vous avez causé un accrochage et effectué un délit de fuite. L'interlocuteur prétextera avoir retrouvé votre numéro de téléphone par une recherche de votre plaque d'immatriculation à la préfecture. Ceci est parfaitement impossible, ces données sont confidentielles et ne peuvent être levées que lors d'une perquisition. Il vous demandera de payer immédiatement par un virement rapide les frais de réparation. Une fois encore, ceci est une arnaque. Les conseils habituels de non-communication d'informations personnelles s'imposent.

Pour rappel, les démarches officielles via Internet se font à partir du portail de service public habilité par le gouvernement. Les escroqueries téléphoniques peuvent faire l'objet d'une pré-plainte en ligne. Quant aux escroqueries numériques (ce qui n'est pas le cas avec ces arnaques par téléphone à la plaque d'immatriculation), elles peuvent se dénoncer via la plate-forme numérique Thésée : il est toujours bon de le savoir en cas de piratage, fausse petite annonce sur Le Bon Coin, rançon ou chantage par messagerie, etc.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité