Beaune : le maire a fait voter un délibéré contre Airbnb

Alain Suguenot considère que le développement d'Airbnb à Beaune impacte trop le centre ville. C'est selon lui une nouvelle forme de spéculation immobilière.

Par Valentin Chatelier

Airbnb impacte-t-il trop le centre-ville de Beaune, en Côte-d'Or ? C'est en tout cas le point de vue du maire, Alain Suguenot. Il a fait voter un délibéré au conseil municipal pour limiter cette nouvelle forme d'hébergement, jeudi 14 décembre. L'idée ? Faire jouer son droit de préemption sur les grosses transactions immobilières.

Des problèmes pour se loger


Le maire dénonce les problèmes qu'ont désormais les habitants pour se loger. "Le fait même de cette acquisition, avec une rentabilité bien meilleure que le logement traditionnel, fait qu’on ne peut plus se loger au cœur de Beaune", explique Alain Suguenot.

Un point de vue partagé par Audray Favata, une Beaunoise : "Nous aimerions bien trouver un autre appartement avec une petite cour, un balcon. Mais nous ne pouvons pas, nous sommes obligés de rester où nous sommes".

Une concurrence déloyale avec les hôtels ?


Autres arguments avancés par le maire de la ville : le stationnement et la propreté. "On ne peut plus stationner car les hôtels ont un parking, les Airbnb prennent les places des riverains. Il y a aussi les problèmes de propretés : quand on vient 3 jours à Beaune on ne sait pas forcément qu’il y a un tri, dans quelles conditions ça se passe, on laisse quelquefois sa poubelle en plastique à l’extérieur", poursuit-il.

Du côté de l'Hôtel Central, à Beaune, la concurrence avec Airbnb n'est pas dénoncée. "Un hôtel n’est pas un Airbnb, ce sont deux offres différentes. Je pense que ça n’a pas forcément impacté le milieu de l’hôtellerie, finalement nous proposons des services différents", explique son responsable marketing, Jules Javit.


Un reportage de Fabienne Acosta, Rodolphe Augier et Cécile Frèrebeau avec
Audray Favata, Beaunoise, locataire
Benjamin Deravet, Beaunois, locataire
Alain Suguenot, maire (LR) de Beaune
Jules Javit, responsable marketing Hotel le Central

Beaune : le maire a fait voter un délibéré contre Airbnb

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Côte-d'Or : focus sur l'emploi dans la filière viti-vinicole

Les + Lus