Beaune : un nouveau trafic de drogue a été démantelé

© Alexis Sciard - maxPPP
© Alexis Sciard - maxPPP

Trois personnes ont été interpellées dans le cadre d’une enquête sur un trafic de stupéfiants. Elles seront présentées au tribunal correctionnel de Dijon vendredi 18 octobre 2019 dans le cadre d’une comparution immédiate.
 

Par B.L.

Comment le trafic a-t-il été identifié ?

Le trafic a été mis au jour suite à un renseignement. La brigade de sûreté urbaine du commissariat de Beaune s’est intéressée à un homme "déjà connu du service pour des affaires de stupéfiants et qui se serait livré au trafic non loin de la place Madeleine à Beaune".

La police a aussitôt mis en place une surveillance, qui a confirmé l’existence d’un trafic qui se déroulait dans l'appartement d'un complice avec l’aide d’une troisième personne.

Le 14 octobre 2019, une nouvelle surveillance et un dispositif d'interpellation ont été mis en place.
Deux acheteurs ont été contrôlés après une transaction. Ils avaient chacun 2 grammes de résine de cannabis. Ils ont été placés en garde à vue et les revendeurs identifiés ont été interpellés peu après.
 

Qu’est-ce que les enquêteurs ont trouvé ?

Une perquisition a été menée avec l'appui de l'unité cynophile de recherche de la direction départementale de la sûreté publique de Dijon. A cette occasion, les forces de l’ordre ont saisi :

-1 500 euros
-500 grammes de résine de cannabis
-50 grammes d'une substance réagissant aux tests cocaïne
-5 grammes de MDMA
-10 cachets d'ecstasy

Les enquêteurs ont aussi mis la main sur une arme de poing type revolver gomme cogne, des téléphones portables servant au trafic, ainsi que sur des emballages attestant des quantités pouvant transiter par les individus.

Le trafic, qui aurait débuté voilà quelques mois, pourrait porter sur la revente hebdomadaire d'environ 1 kilo de résine de cannabis.


Le trafiquant, le locataire de l'appartement et la personne qui participait activement au trafic ont été interpellées.
Elles seront présentées au tribunal correctionnel de Dijon, cet après-midi à partir de 13h30 dans le cadre d’une comparution immédiate, précise Eric Mathais, le procureur de la République de Dijon.


En juin 2019, un autre trafic de stupéfiants avait été démantelé à Beaune. Deux hommes et deux femmes avaient été arrêtés et un bar-tabac PMU saisi et placé sous scellés dans le quartier des Blanches Fleurs.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Sport : on a testé... le mölkky !

Les + Lus