Cet article date de plus de 3 ans

Festival du film policier de Beaune : quels films ont été récompensés ?

Le palmarès du 10e festival international du film policier de Beaune a été dévoilé ce samedi soir. Découvrez l'ensemble des films récompensés.
La cérémonie de clôture du 10e festival international du film policer de Beaune.
La cérémonie de clôture du 10e festival international du film policer de Beaune. © France 3 Bourgogne
Le festival international du film policier de Beaune touche à sa fin. Le palmarès de cette 10e édition a été dévoilé ce samedi 7 avril.

Sélection officie​lle 

Huit films s'affrontaient dans la compétition officielle. Le jury, présidé par Lambert Wilson, a choisi de décerner le grand prix au film "The Looming Storm" du réalisateur chinois Dong Yue.

THE LOOMING STORM
Synopsis : "1997. À quelques mois de la rétrocession de Hong-Kong, la Chine va vivre de grands changements… Yu Guowei, le chef de la sécurité d’une vieille usine, dans le Sud du pays, enquête sur une série de meurtres commis sur des jeunes femmes. Alors que la police piétine, cette enquête va très vite devenir une véritable obsession pour Yu… puis sa raison de vivre."

L'actrice Alice Pol explique le choix du jury

Le prix du jury revient lui à "La Mémoire Assassine" de Won Shin-Yu  (Corée du Sud). 
La Mémoire Assassine

Synopsis : "Byung-su est un ancien tueur en série souffrant de la maladie d’Alzheimer. Lorsque de nouveaux meurtres sont commis près de chez lui, il décide de mener l’enquête, persuadé de savoir qui se cache derrière ces atrocités. Le danger est d’autant plus grand qu’il en vient à soupçonner le nouveau petit ami de sa fille. À moins que tout ceci ne soit que le fruit de son imagination et que le seul tueur en liberté ne soit personne d’autre que lui-même…"

Sélection "Sang neuf"

Les films de la compétition "Sang neuf" étaient six à concourir. C'est le film "Ajji" de l'indien Devashish Makhija qui l'emporte.

Ajji
Synopsis : "Ce soir-là, la petite Manda, âgée de neuf ans, ne rentre pas chez elle. Sa grand-mère de soixante ans, Ajji, la retrouve inconsciente dans une décharge publique. Elle a été violée. Sa famille tente de porter plainte, mais subit l’intimidation des policiers qui ne veulent rien faire. Les cauchemars et les blessures de Manda empêchant Ajji de tourner la page, cette dernière décide de traquer l’homme qui a violé sa petite-fille."

Autres distinctions

Le prix de la critique revient au film "The Guilty" du danois Gustav Möller.
The Guilty
Synopsis : "Une femme appelle les urgences de la police. Elle explique avoir été kidnappée, puis raccroche brutalement. Pour la retrouver, le policier qui a reçu l’appel ne peut compter que sur son intuition, son imagination et son téléphone."


"Une part d'ombre", de Samuel Tilman, repart avec le prix spécial police.

Une part d'ombre
Synopsis : "David est un jeune père de famille comblé : une épouse qu'il aime, deux jeunes enfants adorables, une vraie bande de potes avec lesquels le couple part en vacances. Mais au retour de leur dernier séjour dans les Vosges, David est interrogé par la police dans le cadre d'un meurtre. Rapidement l'enquête établit que David, sous des dehors irréprochables, n'a peut-être pas la vie aussi lisse qu'il le prétend. Quand le doute se propage dans son entourage immédiat, des clans commencent à se former."


Le film "Petit Paysan" d'Hubert Charuel reçoit lui le prix Claude Chabrol.

Petit paysan

Synopsis : "Pierre, la trentaine, est éleveur de vaches laitières. Sa vie s’organise autour de sa ferme, sa sœur vétérinaire et ses parents dont il a repris l’exploitation. Alors que les premiers cas d’une épidémie se déclarent en France, Pierre découvre que l’une de ses bêtes est infectée. Il ne peut se résoudre à perdre ses vaches. Il n’a rien d’autre et ira jusqu’au bout pour les sauver."

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival du film policier de beaune cinéma culture